Accueil » Actualité » Des pots chinois de 9000 ans contiennent des traces de bière

Des pots chinois de 9000 ans contiennent des traces de bière

Des archéologues ont découvert des pots chinois vieux de 9 000 ans dans le sud-est de la Chine. Ils contiennent des traces de bière. Cela témoigne d’une très ancienne consommation de bière qui semblait être réservée aux rites funéraires.

Dans le sud-est de la Chine, des archéologues ont découvert des pots vieux de 9 000 ans. Ces pots chinois en céramique nous permettent de découvrir les coutumes de cette ancienne civilisation. En effet, les pots contiennent des traces de bière. Cependant, ils n’ont pas été découverts dans une ancienne brasserie comme les restes de nourriture trouvés dans un fast-food antique vieux de 2 000 ans à Pompéi.

Les pots chinois à bière vieux de 9 000 ans
Les pots chinois à bière vieux de 9 000 ans – Crédits : Jiajing Wang, Leping Jiang, Hanlong Sun

Les pots chinois ont été découverts à Qiaotou, un lieu de sépulture un peu plus petit qu’un terrain de football. En plus des pots à bière qui se trouvaient dans des fosses, des restes humains ont été exhumés de ce lieu de sépulture. Ainsi, les archéologues en ont conclu que la consommation de bière faisait partie des rites funéraires dans cette partie de la Chine.

De la bière était probablement consommée pour honorer les morts en Chine

Au total, il y avait 4 bols, 9 pots et 7 vases de forme « hu » à Qiaotou. Les vases chinois de forme « hu » sont connus pour avoir été des pots rituels. Ils contenaient de l’alcool et des boissons fermentées. Les archéologues ont analysé les résidus microfossiles des surfaces intérieures des pots. Ils ont trouvé des amidons, des résidus de plantes fossilisées et des restes de champignons.

Ainsi, les vases « hu » étaient utilisées pour boire de la bière, mais pas n’importe laquelle. Il s’agissait d’une bière de riz fermentée. Les archéologues ont expliqué que : « cette bière ancienne n’aurait cependant pas été comme l’IPA (Indian Pale Ale) que nous avons aujourd’hui. Au lieu de cela, il s’agissait probablement d’une boisson légèrement fermentée et sucrée qui était probablement de couleur trouble ».

De plus, la bière semblait être une denrée de luxe à l’époque. Elle était probablement consommée pour les évènements importants comme le décès d’un proche. En effet, la qualité de finition des pots découverts à Qiaotou est meilleure que celle des pots qui ont été trouvés sur d’autres sites de fouille de la même époque. La quantité de riz découverte à Qiaotou est aussi plus importante.

Enfin, ce n’est pas la bière la plus ancienne que nous avons découverte à ce jour. Des restes de bière en Israël et en Turquie vieux de plus de 10 000 ans ont aussi été trouvés. Cependant, les traces de bière de ces pots à Qiaotou confirment à quel point les boissons alcoolisées jouaient un rôle important dans les anciennes cultures chinoises.

Source : Gizmodo