Accueil » Actualité » Des ransomwares infectent des smartphones Android neufs

Des ransomwares infectent des smartphones Android neufs

Image 1 : Des ransomwares infectent des smartphones Android neufs

Check Point, société spécialisée dans la sécurité, vient de repérer un type d’attaque peu courante : des smartphones Android infectés par des malwares avant même leur première utilisation par les consommateurs.

Ce sont ainsi 38 appareils neufs qui ont été détectés par Mobile Threat Prevention, l’outil d’analyse de Check Point destiné aux smartphones iOS et Android. Mais là où les appareils sont généralement infectés a posteriori, ceux repérés par Check Point ont été infectés après leur sortie d’usine, quelque part tout au long de la chaîne de diffusion de l’appareil. Et lorsque l’utilisateur reçoit son nouveau smartphone Android, aucun indice ne laisse supposer la présence d’un quelconque virus sur le smartphone.

Parmi les malwares détectés, on retrouve Loki, ainsi que le ransomware Slocker. Check Point a également publié la liste des smartphones concernés par ce type d’attaque : on y trouve surtout d’anciens modèles (fin de stock ?) comme des Galaxy S4, des Note 4 et 5, un Note Edge, un LG G4, un Lenovo A850, un Xiaomi Mi 4i, etc. Mais au final, la plupart des constructeurs Android semblent touchés.

Pour éradiquer ce genre de virus, deux solutions : restaurer les paramètres d’usine de l’appareil, ou installer une solution de sécurité complète sur le mobile. Rappelons que ce genre de solution est souvent gratuite, ou intégrée dans l’abonnement à une suite de sécurité pour Windows.

>> Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?