Accueil » Dossier » Des robots à la maison

Des robots à la maison

Image 1 : Des robots à la maison

Ils sont partout

Ils travaillent dans les usines, jouent au foot, font le guide dans des hôpitaux japonais ou servent encore d’animaux de compagnie pour certains. Il s’agit bien entendu des robots, ces machines programmables que l’on peut modeler à souhait, physiquement et mentalement. Rêvés au XX° siècle par des enfants de toutes ses décennies, les robots se sont échappés de leurs laboratoires de recherche pour s’exposer dans les vitrines des magasins et s’offrir désormais à des prix « raisonnables » au consommateur. Utiles ou purement ludiques, les machines présentées ici ont toutes un point commun, elles réalisent le rêve de plus d’une génération.

Image 2 : Des robots à la maison

Robot aspirateur iRobot Roomba 560

Marre de faire le ménage et surtout de passer l’aspirateur ? iRobot a pensé à vous en créant l’aspirateur robot Roomba 560. Dernier modèle de la marque américaine, cet appareil électroménager sait entretenir les sols pour vous. En contrepartie, une seule action est à effectuer. Une simple pression sur un bouton et le Roomba 560 commence son travail. Carrelage, tapis, moquette, tout y passe. Sans sac, ce concentré de technologies est aussi efficace qu’un robot qui cartographie les pièces. De plus, son prix de 399 € est beaucoup moins élevé, le rendant disponible à la plupart des bourses.

Image 3 : Des robots à la maison

Robot tondeuse Husqvarna Automower 220AC

Les beaux jours revenant avec le printemps fraîchement retrouvé, il va falloir désigner quelqu’un pour la corvée de tondeuse. Et si personne n’était obligé de s’y adonner ? En 2008, une tondeuse autonome peut faire le travail à votre place. L’Automower 220AC tond jusqu’à 1800m² de terrain plat ou accidenté. Il suffit de délimiter avec un câble périphérique la zone de tonte et les endroits à ne pas endommager, la tondeuse robot fera le reste. Une fois sa batterie épuisée elle se débrouille toute seule en rentrant à sa base pour se recharger et reprendre son labeur par la suite.

Image 4 : Des robots à la maison

Lave-gouttières iRobot Looj

Aujourd’hui, de plus en plus de robots sont fabriqués pour simplifier l’entretien des biens. Ici, c’est le Looj qui retient notre attention. Ce petit robot simplifie le nettoyage de gouttières grâce à ses pales rotatives (500 trs/min) et ses chenilles. Une fois déposé dans la gouttière à nettoyer, il ne reste plus qu’à utiliser sa télécommande pour que Looj évacue feuilles et branches. Une fois le travail effectué, l’appareil peut être nettoyé à l’eau claire sans crainte de courts-circuits.

Image 5 : Des robots à la maison

Robot litière Automated Pet Care Products, inc Litter Robot

Voici un robot pas comme les autres. Si vous avez un chat, vous serez ravis d’apprendre que désormais, nettoyer sa litière ne sera plus un problème ni une perte de temps. Le Litter Robot de Automated Pet Care Products, inc. offre de le faire à votre place. Une fois le chat sorti de l’appareil, celui-ci tourne sur lui-même pour séparer les excréments de la litière, lesquels se retrouvent dans un bac inférieur d’une capacité satisfaisante. Il ne reste plus qu’à le vider dans la poubelle. Simple et efficace, ce procédé permet aussi de ne plus avoir un fil à la patte pour s’absenter quelques jours sans son animal domestique.

Image 6 : Des robots à la maison

Garder le contact avec le iRobot ConnectR

iRobot propose en 2008 un nouveau robot tout dévoué à la communication. Le ConnectR permet de garder un contact privilégié avec vos proches via Internet, même si des milliers de kilomètres vous séparent. Une fois le logiciel installé sur l’ordinateur et le robot placé dans la maison hôte, il ne reste plus qu’à se promener dans l’endroit en manipulant l’engin avec une souris, un clavier ou encore une manette. Contrairement à une simple Webcam, le ConnectR se déplace et offre de suivre réellement la vie de vos proches. Et si un moment d’intimité est requis chez eux, ils peuvent désactiver à leur guise la vidéo et l’audio de l’appareil. Enfin, jusqu’à dix personnes peuvent disposer de l’appareil à distance et débarquer à l’improviste dans la pièce à vivre.

Image 7 : Des robots à la maison

Surveiller avec le Dr. Robot Sputnik

Précurseur des robots de compagnie, le Sputnik s’avère très doué pour la surveillance de domiciles. Télécommandable à distance cet appareil peut entendre, voir et détecter les humains, idéal pour suivre l’état de sa maison à distance. Doté par défaut de son programme de base, il est possible de lui ajouter de multiples fonctionnalités comme une base de comportements pour lui conférer une véritable personnalité.

Image 8 : Des robots à la maison

Wow Wee Roboreptile

Robot-jouet, le Roboreptile est un produit novateur de l’entreprise chinoise Wow Wee. Sous la forme d’un dinosaure, ce petit monstre de technologie possède un caractère qui lui est propre. En mode autonome, ou télécommandé, il demande à être nourri, repère les moindres bruits et évite les obstacles grâce à ses capteurs. S’il vient à être trop perturbant, il est possible de lui apposer une toque sur les yeux pour le calmer. Une autre solution est de le nourrir soit en appuyant sur le bouton correspondant de la télécommande, soit en le faisant chasser. Dans cette dernière situation, la télécommande joue le rôle de proie. Ce robot est dynamique et se déplace avec harmonie à différentes vitesses grâce à ses nombreuses articulations.

Image 9 : Des robots à la maison

Humanoïde Wow Wee Robosapien V2

Seconde génération de robot humanoïde de Wow Wee, le Robosapien V2 gagne en performance et en taille. Du haut de ses 45 cm, ce robot-jouet embarque 14 moteurs pour se mouvoir et quatre capteurs pour interagir avec son environnement. Équipé d’une caméra couleur, il sait reconnaître la main et le visage de son propriétaire qu’il aura préalablement enregistrés. D’autre part, il peut marcher, danser, parler, s’allonger et se relever. Doté de mains à taille réelle, il peut grâce à elles saisir des objets, dont la boule de bowling qui est fournie avec. Idéal pour qui veut un compagnon de jeu.

Image 10 : Des robots à la maison

Chien Digital Puppy

Idéal pour les petits-enfants, Puppy est un chien robot programmable via le clavier qui orne son dos. Ses actions sont assez simples. Il peut avancer, reculer, tourner, remuer de la queue, de la tête et aboyer. Si un objet passe devant ses yeux, il aboie et illumine ses yeux. Déconseillé aux enfants de moins de cinq ans, Digital Puppy est disponible en couleur aluminium ou aluminium/rouge.

Image 11 : Des robots à la maison

Velleman Titan Tank

Le Titan Tank est un robot livré en kit. À l’acheteur de le monter lui-même pour comprendre les rudiments de la robotique. Cependant, le travail de montage reste simple puisqu’il n’y a aucune soudure à faire et que la carte imprimée est prémontée. Une fois en place, le Titan Tank peut entrer en conflit avec des robots semblables à lui-même. Pilotable via une télécommande multicanal adaptée, ce robot produit un effet de recul à chaque tir. Une fois touché, le Titan Tank vire de son propre chef pour se préserver. La fluidité de ses déplacements est d’ailleurs de la partie grâce aux six roues motrices qui équipent l’engin.

Image 12 : Des robots à la maison

Télécomande Toshiba ApriPoko

Voilà une tortue qui pourrait se fondre rapidement dans le quotidien de chacun. Imaginée par Toshiba, ApriPoko de son petit nom est un mammifère intelligent qui fait office de télécommande en exécutant des instructions vocales. Après lui avoir indiqué les différentes opérations effectuées avec une télécommande infrarouge, il suffira de lui demander par quelques expressions simples d’ordonner, par exemple, à la télévision de changer de chaîne ou de moduler le volume. Une fois l’ordre intercepté, ApriPoko lève une nageoire infrarouge pour intimer l’ordre à l’appareil désiré. De plus, ses yeux comportent une caméra capable de reconnaître différents utilisateurs pour s’adapter à leurs souhaits. Encore au stade expérimental dans les laboratoires du géant japonais, ce robot pourrait être la télécommande universelle d’un futur proche.

Image 13 : Des robots à la maison

Aldebaran Robotics Nao

Le Nao est le premier robot programmable de la firme française Aldebaran Robotics. Il est né d’un projet élaboré en 2005 qui vise à offrir aux consommateurs un robot humanoïde doté des technologies dignes des robots de recherche. Ainsi, on trouve dans les entrailles de cet « être » de 58 cm, une caméra vidéo, un système de reconnaissance vocale, de synthèse vocale et la possibilité de traduire des émotions, d’une part. Pour le reste, il faut compter avec son Wi-Fi intégré, ses mains préhensiles et sa grande aisance de mouvements. De plus, il sera possible de le programmer individuellement par l’intermédiaire du programme livré avec. Du code pour les plus ardus ou, plus simplement, des blocs graphiques pour les néophytes, l’écriture de l’apprentissage de Nao est pensée pour n’importe quel utilisateur. Enfin, on sait d’ores et déjà qu’il participera à la Robocup de juillet 2008 en remplacement du chien Aibo de Sony. Disponible à la fin de l’année pour le grand public, il faudra débourser à peu près 3000 € pour faire le lien entre le virtuel et le réel.

Image 14 : Des robots à la maison

Wow Wee Roboquad

Le Roboquad sort des usines Wow Wee. Quadrupède, il peut se déplacer dans toutes les directions en mode autonome ou à partir de sa télécommande. Doté d’une vision nocturne, il détecte aussi les bruits grâce à ses capteurs sonores. Son comportement intelligent en fait un véritable animal de compagnie du troisième millénaire. En effet, son intelligence artificielle lui permet de prendre connaissance de son environnement et de graviter dans celui-ci sans aucun ordre. Enfin, le Roboquad possède 72 fonctions préprogrammées et une quarantaine de mouvements que son utilisateur peut lui apprendre.

Image 15 : Des robots à la maison

Lapin Violet Nabaztag

Sous ses airs de lapin malicieux, le Nabaztag renferme un concentré de technologies. Multimédia dans le domaine sonore, il peut enregistrer des voix, diffuser des Webradios, des podcats et même chanter si on le lui demande gentiment. De plus, il alerte son propriétaire de la réception d’e-mails et les lit tout comme les SMS et toute information écrite sur Internet (flux RSS). Pour se connecter à la Toile, il utilise son Wi-Fi intégré. Programmable à souhait, il n’attend que ça en mettant à la disposition de son propriétaire une API ouverte.

Acheter le Nabaztag

Image 16 : Des robots à la maison

Arexx Asuro

Exit les robots préconçus et le pilotage à partir du canapé. Avec Asuro, il faut mettre les mains dans le code et plus précisément le C en ce qui nous concerne. Développé par une école de robotique allemande, ce robot programmable est tout d’abord à assembler en prenant soin de bien réaliser les différentes soudures nécessaires au montage de l’ensemble. Par la suite, il est programmable via des logiciels freeware pour tous ceux qui souhaitent se plonger dans le monde de la robotique. Outre cet aspect attirant, Asuro dispose d’un processeur RISC, de deux moteurs de commande, de six détecteurs de collision (…) et d’une unité de communication à infrarouge pour permettre la programmation et la télécommande à partir d’un PC sous Windows ou Linux.

Image 17 : Des robots à la maison

Robotis Bioloid Comprehensive Kit

Humanoïde, araignée, chien, dinosaure ou encore un bras-robot industriel, le Bioloid Comprehensive Kit est plus un appareil d’apprentissage qu’un jouet à part entière. À partir de ses 18 servomoteurs, d’une unité centrale et d’un module de capteurs, il est possible de réaliser une multitude de combinaisons. Une fois assemblé, le robot est programmable via un langage graphique sur PC ou en C sur des logiciels Open Source. Les débutants peuvent aussi récupérer les informations de mouvements en bougeant l’une des 10 articulations qui peuvent composer le robot. De plus, pour coller aux technologies de pointe, le module de capteurs offre 3 capteurs infrarouges de distance-luminosité, un micro et un capteur de température. Un outil idéal pour ceux qui souhaiteraient poser leurs mains sur un haut de gamme de la construction robotique personnelle.

Image 18 : Des robots à la maison

Hitec Ma-vin

Débutant en robotique ? Le Ma-vin est l’outil de base. Simple à monter en dix minutes, ce robot sur roues est programmable via une interface d’icônes ou en C pour les amateurs. Il peut détecter les obstacles, les lumières, les sons ou encore suivre une ligne. En outre, plusieurs éléments sont livrés avec pour le customiser et multiplier les possibilités de montage et, par conséquent, de programmation.

Image 19 : Des robots à la maison

Nikko Home Electronics R2D2 vidéoprojecteur

Sortant un peu du lot, le R2D2 vidéoprojecteur est par définition plus qu’un robot. Inspiré du célèbre R2D2 de Star Wars, cet appareil offre une panoplie ahurissante de fonctionnalités. Son vidéoprojecteur projette une image de 6,60 m de diagonale afin de lire des DVD, ou encore des photos et des vidéos Mpeg 4 contenues sur un iPod posé sur la base du R2D2 vidéoprojecteur. Compatible avec les iPod Nano, Mini, photo et vidéo 30 Go et 60 Go, il est muni de deux haut-parleurs de 10 Watts chacun qui émettent un son stéréo ou surround, et peut être branché sur une chaîne hifi. Pour compléter sa connectique, ce robot mythique accueille des ports SD, MMC, Smart Media et USB pour projeter ses photos via ces interfaces. En ce qui concerne la vidéo, il faudra compter sur des ports S-vidéo, composite et DVI compatible HDMI. Enfin, plus qu’une plateforme multimédia, ce R2D2 possède tout de même des fonctionnalités robotiques. Doté de deux capteurs, il peut éviter de tomber d’une hauteur et s’écarter s’il est empêtré dans des câbles. Manuellement, il est pilotable et commandable à partir de la télécommande « Faucon Millenium » livrée avec.