Accueil » Actualité » Des salariés de Twitter préviennent Elon Musk qu’un licenciement massif est « irresponsable »

Des salariés de Twitter préviennent Elon Musk qu’un licenciement massif est « irresponsable »

Plusieurs employés de Twitter ont écrit une lettre ouverte dans laquelle ils préviennent Elon Musk qu’un licenciement massif est « irresponsable ». Il a effectivement prévu de licencier 75 % des salariés en cas de rachat.

Elon Musk doit finaliser le rachat de Twitter d’ici quelques jours. Il a jusqu’au 28 octobre pour conclure un accord avec le réseau social s’il veut éviter le procès intenté par Twitter pour rupture de contrat d’acquisition. Les salariés commencent donc à s’inquiéter dans les bureaux de Twitter. Et pour cause, Elon Musk a annoncé vouloir licencier 75 % des salariés de Twitter en cas de rachat.

Logo Twitter
Logo Twitter © Alexander Shatov / Unsplash

Plusieurs salariés de Twitter ont donc écrit une lettre ouverte à Elon Musk. Ils y expliquent que le licenciement massif prévu par le milliardaire américain est « irresponsable » et dangereux pour la société. Elon Musk est pourtant persuadé que licencier les trois quarts des employés de Twitter permettra à la société de « recouvrer la santé ».

« Une menace de cette ampleur est irresponsable », déclarent des salariés de Twitter

La lettre ouverte signée par un nombre indéterminé de salariés s’adresse à Elon Musk et au conseil d’administration de Twitter. « Le plan d’Elon Musk de licencier 75 % des employés de Twitter nuira à la capacité de Twitter à servir la conversation publique. Une menace de cette ampleur est irresponsable, sape la confiance de nos utilisateurs et clients de notre plateforme et constitue un acte transparent d’intimidation en milieu de travail. Nous ne pouvons pas faire notre travail dans un environnement de harcèlement et de menaces constants », peut-on lire dans la lettre.

La situation est particulièrement délicate pour tous les salariés de Twitter. Si Elon Musk rachète Twitter cette semaine, environ 5 500 personnes risquent de perdre leur emploi. Twitter compte actuellement 7 500 salariés dans le monde qui ont peur d’être prochainement licenciés en cas de rachat. Elon Musk a proposé une nouvelle offre plus tôt ce mois-ci à 54,20 dollars par action, soit environ 44 milliards de dollars au total.

La lettre ouverte des salariés de Twitter inclut également plusieurs demandes pour le leadership actuel et futur de la société. Ils demandent à ce qu’Elon Musk respecte les « politiques de licenciement équitables pour tous les travailleurs » et maintienne les avantages sociaux existants. Cela comprend notamment le travail à distance. Ce n’est cependant pas gagné. Elon Musk n’est pas un partisan du télétravail. Il a même annoncé il y a quelques mois que le travail à distance n’est plus acceptable chez Tesla.

Source : Engadget