Accueil » Actualité » Des scientifiques nippons ont le droit d’élever des hybrides homme-animal

Des scientifiques nippons ont le droit d’élever des hybrides homme-animal

Le ministère japonais des Sciences a approuvé la demande de chercheurs souhaitant cultiver des pancréas humains dans des animaux de laboratoire.

Image 1 : Des scientifiques nippons ont le droit d’élever des hybrides homme-animal

Le sujet de la manipulation génétique est épineux à bien des niveaux. Les détracteurs du génie génétique estiment que l’Homme, en modifiant l’ADN, interfère avec la nature et court le risque de créer des monstruosités. Au Japon pourtant, des scientifiques ont obtenu l’autorisation d’élever des rats dont l’embryon contenait des cellules souches humaines.

>>> Microsoft a créé un disque dur à l’ADN

Objectif : simplifier le don d’organes

L’expression « hybride homme-animal » vous évoque probablement des images de chimères horrifiques. L’expérience du professeur Hiromitsu Nakauchi et de son équipe de l’université de Tokyo ne vise pourtant pas à créer de centaure ou autre loup-garou. Les chercheurs ont en réalité pour objectif de faire pousser des organes humains dans des embryons de rats de laboratoire, puis de les laisser naître.

Ces rats seront extérieurement en tous points semblables à leurs congénères, mais leur ADN sera bel et bien humain. À terme, les scientifiques japonais veulent faire de leurs rats de véritables « réservoirs » à organes humains prêts à être prélevés en cas d’urgence, ou même de façon méthodique. Voilà en tout cas un projet qui ne manquera pas de soulever nombre de questions éthiques.