Accueil » Actualité » Des scientifiques ont découvert une ville sous-marine construite par des pieuvres

Des scientifiques ont découvert une ville sous-marine construite par des pieuvres

Si l’on savait déjà que les poulpes disposent d’une intelligence notable par rapport à d’autres animaux, les scientifiques ne se doutaient pas encore qu’ils pouvaient bâtir une ville sous-marine.

Image 1 : Des scientifiques ont découvert une ville sous-marine construite par des pieuvres

La ville prénommée Octlantis a été découverte par le professeur David Scheel, dans la baie de Jervis, au large de la côte Est de l’Australie. Ces même scientifiques pensent que la ville constituerait la preuve qu’il pourrait y avoir une forme de civilisation dans les océans.

Une ville d’une dizaine d’habitants

L’équipe de David Scheel a découvert une première ville de pieuvres dénommée Octopolis, en 2009, dans la baie de Jervis, en Australie. Ils ont cependant expliqué la ville comme résultante d’une anomalie notamment pour son établissement à proximité d’un objet métallique, selon le rapport de Peter Godfrey-Smith, l’auteur de « Other Minds : The Octopus and the Evolution of Intelligent Life ». Cette année, l’équipe dirigée par le professeur David Scheel a fait la découverte d’Octlantis à une centaine de mètres d’Octopolis. Le site abriterait jusqu’à 15 céphalopodes et se situerait à près de 15 mètres de profondeur, selon le rapport de l’étude publiée dans The Guardian.

Octlantis serait bâtie avec des murs de coquilles et de restes de repas de ses populations, selon le coauteur du rapport, Stephanie Chancellor, qui note que « ces poulpes sont de véritables ingénieurs environnementaux ».

>>> Six nouvelles espèces découvertes dans l’océan