Accueil » Dossier » Design et écolos : les gadgets de demain

Design et écolos : les gadgets de demain

Image 1 : Design et écolos : les gadgets de demain

Froot : un rétroprojecteur biodégradable


Le Froot est un concept qui a été présenté lors d’un concours organisé par Dell. Il intègre deux projecteurs : le premier affichant le clavier, le deuxième (un picoprojecteur) renvoyant l’image de l’écran sur le mur. Le Froot est biodégradable puisqu’il est fait en polymère, lui-même à base d’amidon.

Image 2 : Design et écolos : les gadgets de demain

Incharge, le chargeur de batteries intuitif

Les designers de la société Pensa ont développé un tout nouveau chargeur de batteries. Le Incharge est en effet capable de reconnaître vos batteries selon leur taille et leur niveau de déchargement. Ainsi, il ne chargera que celles qui en ont besoin. Lorsque toutes les batteries sont pleines, le Incharge est prévu pour s’éteindre automatiquement.

Image 3 : Design et écolos : les gadgets de demain

Go : le chargeur mécanique pour portables

Les chargeurs d’énergie mécanique sont entrés sur le marché il y a déjà quelques temps. Ce que propose la société indienne Elephant, c’est un concept de chargeur permettant de recharger un téléphone portable n’importe où. Le chargeur peut être utilisé pendant une conversation : il suffit de tourner la manivelle d’une main, tout en gardant votre téléphone dans l’autre. Aucune électricité n’est donc nécessaire. Ce concept s’avère très pratique si votre portable se décharge alors que vous êtes en ligne. De plus, le chargeur Go est peu coûteux et conçu à partir de matériaux légers.

Image 4 : Design et écolos : les gadgets de demain

Gentoo : le nouveau véhicule électrique

Il s’agit d’un concept de voiture en forme d’œuf, inspiré du pingouin Gentoo. Ce petit véhicule ne possède que deux roues mais est doté d’un système d’équilibrage le maintenant à la verticale. Son atout majeur : le Gentoo respecte l’environnement puisqu’il fonctionne sur batteries lithium.

Image 5 : Design et écolos : les gadgets de demain

Economie d’énergie grâce au Multitap Lighting

Le concept du Multitap Lighting propose d’économiser l’électricité tout en changeant nos mauvaises habitudes. Il s’agit d’un éclairage mural qui récupère l’énergie inutilisée par les gadgets branchés. Concrètement, le Multitap Lighting sert de mémo pour rappeler qu’il faut débrancher les appareils maintenus en veille.

Image 6 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le Green Noise transforme le bruit en énergie

Les aéroports, et plus particulièrement les avions qui décollent, sont de vraies nuisances sonores pour les quartiers environnants. Pour remédier à cela, une société de design a créé le Green Noise. Ce gadget a la forme d’un haut-parleur conique à trois pieds. Il capture le son et le transforme en une énergie capable de gérer l’éclairage des pistes. Dans le futur, le Green Noise pourrait bien être intégré à diverses infrastructures.

Image 7 : Design et écolos : les gadgets de demain

Un nouveau concept de frigo transparent

Des designers ont eu l’idée de créer un réfrigérateur en verre. La porte de celui-ci peut être transparente ou opaque, en fonction  du flux d’énergie y circulant. L’intérieur du réfrigérateur ressemble à celui d’un distributeur automatique. De cette façon, l’utilisateur peut voir tout ce qui s’y trouve sans ouvrir la porte. Pour attraper un ingrédient, il suffit de tirer le compartiment dans lequel il se trouve. C’est une façon ingénieuse de converser les autres produits au frais, sans contact avec l’air extérieur.

Image 8 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le Dew Drop : un irrigateur autonome

L’an dernier avait été présenté un concept capable de transformer l’humidité de l’air en eau potable. Cette année, le Dew Drop présente un système similaire. Ce gadget en forme de feuille procurerait à vos plantes toute l’eau nécessaire à leur croissance, et ce de façon naturelle.

Image 9 : Design et écolos : les gadgets de demain

L’Illumicharger : recycleur d’énergie

L’Illumicharger est un panneau qui absorbe la lumière ambiante (de vos ampoules ou du soleil), autrement perdue, et la transforme en électricité. L’énergie ainsi récupérée peut faire fonctionner certains appareils via des ports USB intégrés. Autre point positif : le panneau de l’Illumicharger est constitué de matériaux entièrement recyclés.

Image 10 : Design et écolos : les gadgets de demain

Empower : le rocking-chair producteur d’électricité

Le Empower  est un concept de rocking-chair écolo. Il est capable de capter et d’utiliser l’énergie cinétique produite par le mouvement. Ainsi vous n’aurez qu’à vous balancer pour recharger votre téléphone ou votre PC. On pourrait bien trouver le Empower dans les aéroports très prochainement.

Image 11 : Design et écolos : les gadgets de demain

Corky, la souris sans pile

Ce concept a fait partie des 18 gadgets présentés lors de la compétition Green Design de cette année.

Contrairement aux autres souris sans fil, Corky n’utilise pas de piles. Elle produit de l’énergie cinétique à travers les déplacements de votre main. Concrètement, c’est un élément « piézoélectrique » placé à l’intérieur de la souris qui génère l’énergie. Ainsi, plus vous bougez Corky, plus elle sera active !

Image 12 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le portable écolo de Nokia

La production d’un portable requiert trois fois plus d’énergie que celle utilisée par le portable lui-même. Cela parait énorme lorsque l’on pense au nombre de téléphones dans le monde entier. Pour remédier à cela, Nokia a imaginé un concept de portable « vert ». Il s’agit d’un appareil écolo, qui fonctionnera plus longtemps et sera recyclable à 85%, une fois développé.

Image 13 : Design et écolos : les gadgets de demain

L’EcoNav : un GPS respectueux de l’environnement

L’EcoNav est le premier système de navigation à prendre en compte l’écologisme. Ce gadget conseille l’utilisateur sur l’économie de carburant et l’informe en direct des émissions de CO2. L’EcoNav est capable de calculer des données pour 6000 modèles de voitures différents. Ce système de GPS écolo sera sans doute très répandu dans le futur.

Image 14 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le Niteo : une lampe qui recharge votre portable

Le Niteo sert à la fois de lampe et de station de recharge pour appareils électroniques. Fonctionnant à l’énergie chimique, il est également disponible en substrat bio convertible. Un tel concept serait très utile dans des pays où l’électricité n’est pas à la portée de tous.

Image 15 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le Rocco : un cheval à bascule qui s’auto-recharge

Le Rocco est un jeu à bascule pour enfant qui produit de l’énergie cinétique grâce au mouvement. Celle-ci permet alors de faire fonctionner les petites ampoules intégrées aux pieds du Rocco. La batterie interne se charge grâce à une transmission d’énergie sans fil. Les poignées du Rocco sont faites en plastique recyclé et s’illuminent lorsqu’elles sont en charge. Elles peuvent même être retirées et servir de source lumineuse indépendante.

Image 16 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le WindUp Socket : un minuteur pour multiprises

Le système du WindUp Socket est plutôt simple. Il permet d’économiser de l’énergie en limitant votre temps d’utilisation de divers appareils électroniques. Le WindUp Socket fonctionne comme un minuteur de cuisine. Il suffit de régler la durée en fonction de ce que vous avez besoin de faire. Une fois le temps écoulé, la prise électrique sera automatiquement débranchée du système.

Image 17 : Design et écolos : les gadgets de demain

Le Green Ring : un air sain pour l’environnement


Le Green Ring est un gadget qui aspire au respect de l’environnement en contrôlant la qualité de l’air. Il a la forme d’une souche d’arbre et s’accroche au mur. Concrètement, le Green Ring est capable de savoir si l’air d’un habitat est pollué ou non. Il est fabriqué à partir de plastique recyclé et de peinture à l’eau. Ce petit gadget est doté de LEDs longue durée, d’un capteur de pollution, ainsi que d’un petit cordon en forme de branche.  Il suffit de tirer sur celui-ci pour produire l’énergie cinétique nécessaire au fonctionnement du Green Ring.