Accueil » Actualité » Deux Tesla Model X sauvent deux familles grâce à leur freinage automatique

Deux Tesla Model X sauvent deux familles grâce à leur freinage automatique

La tempête Dennis a provoqué la chute d’un arbre sur une route anglaise. Les véhicules passant au même moment étaient deux Tesla Model X qui par leur freinage automatique se sont arrêtées juste à temps pour sauver ces deux familles.

Le hasard fait parfois bien les choses. Un arbre qui tombe quand deux voitures passent et par chance toutes deux sont des Tesla équipées du système de freinage automatique en pilotage automatique.

Évitant la chute d’un arbre, ces 2 Tesla Model X sauvent 8 personnes

Quelle chance folle pour ces deux familles ! Alors qu’elles roulaient tranquillement sur une petite route de la campagne anglaise, la puissante tempête Dennis a provoqué le déracinement d’un imposant chêne de 400 ans. Il est alors venu se coucher sur la chaussée, au moment précis où les deux véhicules arrivaient, chacun dans un sens. Par le plus heureux des hasards, il s’agissait de deux Tesla Model X.

Comme l’explique Mr Sanderson, l’un des conducteurs, sans le freinage automatique de son véhicule, sa famille aurait été écrasée. En effet, et malgré le puissant freinage, le tronc est venu s’abattre sur le capot de sa Tesla grise, maintenant bonne pour la casse. Sur l’autre voie, même constat. La Model X blanche de Mr Whitelock a elle aussi un arbre là où quelques secondes plus tôt se trouvait une calandre.

Ce sont donc 5 adultes et 3 enfants qui doivent leur vie aux technologies de sécurité présentes sur les Tesla. Mr Sanderson ne s’y trompe pas et remercie même nommément Elon Musk dans une interview accordée au journal britannique The Daily Mirror. Une histoire qui finit donc bien, contrairement à celle qui nous rapportions la semaine dernière, avec la mort d’un ingénieur Apple. Il faut toutefois rappeler que si les Tesla sont capables d’éviter les piétons sur l’autoroute, elles sont parfois incapables de repérer des véhicules arrêtés sur la chaussée. La prudence s’impose.

Source : The Daily Mirror