Accueil » Actualité » Diablo Immortal va sucer votre batterie et votre forfait

Diablo Immortal va sucer votre batterie et votre forfait

Volet mobile de la saga Diablo de Blizzard, Diablo Immortal requiert une connexion Internet ininterrompue.

Présenté durant la BlizzCon 2018, ce nouvel opus est un MMORPG qui reprend le gameplay hack and slash de la série en l’adaptant aux smartphones et tablettes. Massivement multijoueurs, il ne disposera pas de mode hors ligne. C’est Wyatt Cheng, chef de la conception du gameplay de Diablo Immortal, qui a confié cette information dans une interview à VG247. Les joueurs devront être connectés à Internet en 3G/4G ou Wi-Fi pour pouvoir lancer une partie. Une restriction qui s’appliquera même dans le cadre d’un jeu solo. 

>>> Netflix : Diablo sera adapté en série animée

Image 1 : Diablo Immortal va sucer votre batterie et votre forfaitEt c’est cette seconde partie qui peut faire grincer les dents de certains. Certes, la plupart des jeux mobiles demandent aujourd’hui une connexion active, mais uniquement puisqu’ils disposent de services spécifiques ou sont uniquement multijoueurs. On peut ainsi citer Asphalt 9, dernier-né des jeux de course de Gameloft, lequel nécessite une connexion permanente. Néanmoins, aucun détail ne permet encore de justifier cette même requête de la part du mode solo de Diablo Immortal. En pratique, cela pose un double problème pour le consommateur : un épuisement accéléré de la batterie de son appareil et une consommation accrue de ses données 3G/4G.

Tout juste annoncé, Diablo Immortal a déjà essuyé les foudres des fans. Plus de 280 000 dislikes sur sa bande-annonce et des pétitions en ligne demandant son annulation, les amateurs de la franchise n’y sont pas allés de main morte. À la place de ce jeu mobile, ils attendaient un Diablo 4 ou une nouvelle extension de Diablo 3.

Diablo Immortal

Des débuts tumultueux donc, mais qui ne signent pas son arrêt de mort. Diablo Immortal placera son histoire entre le second et le troisième épisode. Il sera constitué de multiples quêtes et de donjons instanciés. L’objectif de Blizzard est de proposer l’expérience Diablo à ranger dans sa poche et qu’elle puisse être partagée en multijoueurs. 

Six classes pourront être incarnées (sorcière, barbare, moine, croisé, chasseur de démons et nécromancien) et toutes pourront être personnalisées par le joueur. L’action se déroulera dans des lieux déjà visités dans la saga comme Wortham ou Tourbefiel, mais aussi dans des zones jamais exploitées.

Blizzard n’a encore communiqué aucune date de sortie, ni même précisé son modèle économique. Payant à l’achat ou gratuit avec achat in-app, le mystère reste entier.