Accueil » Actualité » Dialoguer en temps réel avec une personne qui rêve serait possible, d’après une étude

Dialoguer en temps réel avec une personne qui rêve serait possible, d’après une étude

Dans le film Inception, Leonardo DiCaprio entre dans les rêves des autres pour interagir avec eux et voler des secrets à leur subconscient. D’après une étude, il semble que cette intrigue de science-fiction ne soit pas si fantaisiste.

Une équipe de scientifiques dirigée par Ken Paller, un neuroscientifique de l’université Northwestern, pense avoir trouvé un moyen de dialoguer en temps réel avec une personne qui rêve.

Dialoguer avec une personne qui rêve serait possible - Kinga Chichewicz / Unsplash
Dialoguer avec une personne qui rêve serait possible – Crédit : Kinga Chichewicz / Unsplash

Les résultats de l’étude, provenant de quatre laboratoires et de 36 participants, suggèrent que les humains peuvent recevoir et traiter des informations externes complexes pendant leur sommeil. Une équipe internationale de chercheurs a réussi à établir des dialogues en temps réel avec des personnes au milieu de rêves lucides, un phénomène que l’on appelle « rêve interactif ».

Le rêve lucide a été mentionné pour la première fois dans les écrits du philosophe grec Aristote au quatrième siècle avant J.-C. Depuis, les scientifiques l’ont observé depuis les années 1970 dans des expériences sur la phase de mouvement oculaire rapide (REM) du sommeil, lorsque la plupart des rêves se produisent. Les personnes qui font des rêves lucides disent qu’elles sont conscientes de leur rêve. Ce plus, celles-ci déclarent souvent qu’elles sont capables de diriger ou de manipuler le contenu du rêve.

Des scientifiques parlent avec des personnes endormies durant les rêves lucides

Quatre équipes indépendantes en France, aux Pays-Bas, en Allemagne et aux États-Unis ont tenté d’établir une communication complexe dans les deux sens pendant ces rêves lucides, en utilisant la parole et en posant des questions que les personnes endormies n’avaient jamais entendues. « Nous avons posé des questions à des personnes au milieu de rêves lucides, et elles ont pu y répondre par des mouvements des yeux ou des contractions musculaires. », a déclaré Karen Konkoly.

D’après les neuroscientifiques, les sujets étaient en mesure de suivre des instructions pour faire des équations mathématiques simples, répondre à des questions « oui/non » et même différencier les stimuli visuels tactiles des stimuli auditifs sensoriels.

Pour confirmer les résultats, les participants ont subi une électroencéphalographie. Il s’agit d’une méthode d’exploration cérébrale qui mesure l’activité du cerveau grâce à des électrodes. Au cours des séances réussies où les participants ont pu rentrer dans un rêve lucide (26 % du temps sur 57 séances), les scientifiques ont obtenu un taux de réponse correcte de 18,6 % sur les 158 questions posées.

Ce résultat est plutôt encourageant, puisque les rêveurs ont donné une mauvaise réponse à seulement 3,2 % des questions. En outre, les chercheurs précisent que 17,7 % de leurs réponses n’étaient pas claires et 60,8 % des questions sont restées sans réponse. Le taux de bonnes réponses est alors beaucoup plus élevé que le taux de mauvaises réponses, ce qui laisse penser que les conversations en temps réel avec des personnes endormies sont possibles. En plus de pouvoir parler avec un individu, il serait même possible de lui faire acquérir de nouvelles compétences durant son sommeil.

Source : eurekalert