Accueil » Actualité » Disney : Emma Stone est également prête à poursuivre l’entreprise en justice

Disney : Emma Stone est également prête à poursuivre l’entreprise en justice

Après Scarlett Johansson, l’actrice Emma Stone pourrait elle aussi poursuivre Disney en raison de la stratégie de sortie et de distribution des récentes productions de l’entreprise.

Alors que Scarlett Johansson quitte le MCU et poursuit Disney quant à la sortie streaming du récent Black Widow, Emma Stone serait également prête à rejoindre le mouvement et à elle aussi poursuivre l’entreprise américaine. La raison ? La stratégie de sortie des récentes productions Disney.

Emma Stone dans Cruella - Crédit : Disney / Imdb
Emma Stone dans Cruella – Crédit : Disney / Imdb

Black Widow, Cruella, Jungle Cruise… ces récents films produits par Disney ont tous le même point commun : leur stratégie de sortie. Disponibles à la fois en salles de cinéma dans certains pays, comme en France, et à la demande sur la plateforme maison Disney+ dans d’autres, les films suivent une stratégie de distribution qui ne semble pas faire l’unanimité parmi les acteurs du milieu.

En plus de Scarlett Johansson, Emma Stone serait sur le point de poursuivre Disney en Justice. Le nom d’Emilie Blunt pour Jungle Cruise fait également surface, selon l’ancien rédacteur en chef du Hollywood Reporter Matt Belloni. Sans surprises, le président de Marvel Studios ne voit pas ces procès d’un très bon œil et « serait en colère et contrarié », toujours selon Belloni.

La stratégie Disney fait perdre gros

Les deux actrices, qu’il s’agisse de Scarlett Johansson ou d’Emma Stone, partagent les mêmes inquiétudes et le même objectif. Black Widow et le récent film en live-action Cruella étant assurés d’une sortie exclusive en salles, le salaire des trois actrices est basé sur les performances au box-office. Évidemment, comme les films sont également disponibles sur Disney+, cela diminue considérablement les gains.

Reste à savoir si Emma Stone va réellement suivre les traces de Scarlett Johansson. Concernant cette dernière, Disney a par ailleurs déclaré que « cette plainte n’est absolument pas fondée. » L’entreprise n’aurait en effet pas violé le contrat de l’actrice. La sortie de Black Widow sur Disney+ avec Premier Access aurait par ailleurs été accompagnée d’une compensation de 20 millions de dollars pour Scarlett Johansson. Affaire à suivre.

Source : Cbr