Accueil » Actualité » Disney+ : le gouvernement veut un report de son lancement pour éviter une surcharge du réseau

Disney+ : le gouvernement veut un report de son lancement pour éviter une surcharge du réseau

Le lancement du service de streaming Disney+ en France sera-t-il reporté ? Le gouvernement français en a en tout cas fait la demande. Il craint en effet que l’arrivée de cette nouvelle plateforme sature encore davantage le réseau Internet.

Disney+, le nouveau service de streaming déjà lancé dans plusieurs pays depuis novembre dernier, doit faire son arrivée en France le 24 mars prochain. Mais cette date pourrait-elle changer à la dernière minute ? Le journal les Echos rapporte en effet que le gouvernement français a demandé au géant américain « d’ajuster son arrivée sur le marché ».

Image 1 : Disney+ : le gouvernement veut un report de son lancement pour éviter une surcharge du réseau
Crédits : Disney

Depuis quelques jours, la consommation numérique grimpe en flèche dans les foyers français. Confinés à la maison afin de stopper la propagation de l’épidémie de COVID-19, les citoyens passent désormais beaucoup plus de temps sur Internet. Pour travailler, mais aussi pour se divertir. Les plateformes de streaming telles que YouTube, Steam ou Netflix, battent des records d’utilisateurs connectés en même temps. À la demande de Thierry Breton, le commissaire européen en charge du Numérique, la firme de Reed Hastings a par conséquent accepté hier de réduire la qualité de ses vidéos, afin de limiter son utilisation de la bande passante.

OCS et Canal+ offrent leurs chaînes pour traverser la pandémie confortablement

Netflix, Disney+ : des limitations à prévoir

Si cela n’est pas suffisant, le gouvernement pourrait même réduire les flux alloués aux sites de divertissement, afin de donner la priorité au télétravail. La présence d’une nouvelle plateforme de streaming comme Disney+ représente donc un risque de surcharge supplémentaire dont les opérateurs pourraient bien se passer.

Le géant américain n’a néanmoins pour l’instant pas répondu à la demande du gouvernement français. La date du 24 mars est donc toujours maintenue au moment de la rédaction de cet article. Même si son lancement a bien lieu la semaine prochaine, Disney+ subira certainement les mêmes restrictions que son concurrent Netflix, avec une qualité des contenus réduite.

Pour rappel, les abonnés Canal+ (Pack Ciné Séries et Intégrale+) auront accès gratuitement à la plateforme. Pour les autres, l’abonnement mensuel sera disponible à 6,99 euros par mois.

Image 3 : Disney+ : le gouvernement veut un report de son lancement pour éviter une surcharge du réseau

Disney+

6,99€

Source : Les Echos