Accueil » Dossier » Dix ans de chasse aux pirates : l’internaute pour cible (2 sur 3)

Dix ans de chasse aux pirates : l’internaute pour cible (2 sur 3)

1 : Les débits augmentent, le piratage explose 3 : Des Majors gendarmes 4 : L’affaire Jammie Thomas 5 : Le cas français

La RIAA s’emballe

Image 1 : Dix ans de chasse aux pirates : l'internaute pour cible (2 sur 3)Premier cas symbolique : celui du FAI américain Verizon. Le 14 janvier 2003, pour la première fois dans l’histoire d’Internet, la RIAA parvient à faire suffisamment pression sur un fournisseur d’accès. Résultat : Verizon se voit contraint de donner l’identité d’un de ses abonnés, utilisateur assidu du logiciel Kazaa. 

De Napster à Jammie Thomas

Si les FAI et la justice travaillaient déjà ensemble dans des affaires nettement plus sensibles, comme le cyberterrorisme ou la pédophilie, le téléchargement illégal était jusqu’à présent ignoré. Mais ce premier coup très médiatisé ne sera que l’événement inaugural d’une véritable chasse au pirate qui à défaut de pouvoir cibler efficacement les sites de partage, s’en prendra directement à ses utilisateurs.

Depuis ce jour, Verizon lutte tant bien que mal pour limiter ces pratiques et a lancé ces derniers mois un système d’avertissement par lettre, demandant à l’internaute pirate de stopper ses téléchargements illégaux.

Sommaire :

  1. Les débits augmentent, le piratage explose
  2. La RIAA s'emballe
  3. Des Majors gendarmes
  4. L’affaire Jammie Thomas
  5. Le cas français