Accueil » Actualité » DJI dépose un brevet pour un Rover tout-terrain

DJI dépose un brevet pour un Rover tout-terrain

DJI vient de déposer un brevet qui laisse entendre que la firme chinoise pourrait étendre son activité aux drones terrestres. Le document détaille un Rover tout-terrain doté d’un système complexe pour assurer la stabilité de sa caméra.

Le leader mondial sur le marché des drones aérien pourrait diversifier son offre très prochainement. DJI vient en effet de déposer un brevet de drone terrestre aux allures de Rover martien ou de robot de Boston Dynamics. Un véhicule qui permettrait à la firme de se positionner sur des marchés de niche pour lesquels les drones aériens ne conviennent pas.

Image 1 : DJI dépose un brevet pour un Rover tout-terrain

Le brevet détaille un buggy tout-terrain parfaitement adapté à des terrains accidentés. Ses quatre roues peuvent être orientées à 360° pour lui permettre de manœuvrer dans des espaces réduits. Il est également doté d’un dispositif de prise de vue monté sur un cadre qui garantit sa stabilité, notamment grâce à un système d’amortisseurs pneumatiques

Ce drone peut être propulsé dans les airs par un canon

DJI étend son activité aux drones terrestres avec un Rover tout-terrain

Le niveau de détail du brevet laisse entendre que les ingénieurs de DJI ont investi beaucoup de temps sur ce nouveau type de drone. À ce stade nous ne pouvons pas être certains qu’un tel produit sera commercialisé, mais plusieurs arguments vont dans ce sens.

Si les drones aériens ont montré leur efficacité notamment dans l’industrie, il reste des domaines pour lesquels ils sont inutilisables. On pense notamment aux espaces exigus, à l’intérieur d’un bâtiment et plus généralement à toutes les zones dans lesquelles ils représentent un danger.  

Un drone vous suit ? DJI a une application pour le détecter

En termes d’autonomie, un drone terrestre est également beaucoup moins gourmand en énergie qu’un drone volant. Il peut donc embarquer des caméras beaucoup plus lourdes, en particulier pour le cinéma. On imagine parfaitement comment un réalisateur pourrait tirer parti de buggys tout-terrains pilotés à distance pour effectuer une prise de vue sous plusieurs angles.

Le gouvernement américain accuse les fabricants de drones chinois d’espionnage

Source : Drone DJ