Accueil » Dossier » Du Mac à l’iPhone : 30 ans d’histoire d’Apple

Du Mac à l’iPhone : 30 ans d’histoire d’Apple

1 : Trente ans d'innovation 2 : Il y a une vie avant le Macintosh 4 : Une diversification difficile 5 : Le retour du fils prodigue 6 : iMac, iPod, iTunes : le triptyque magique

Le Macintosh bouscule la donne

Image 1 : Du Mac à l'iPhone : 30 ans d'histoire d'AppleApple LisaMis sur la touche du projet Lisa sorti en 1983 par le financier devenu PDG Mark Markkula, Jobs se rabattit alors sur celui consacré au Macintosh. Il faut dire que le Lisa se vendit tout aussi mal que l’Apple III. Il était pourtant révolutionnaire puisque c’était le premier ordinateur personnel muni d’une souris et d’une interface graphique. Mais son prix exorbitant de 10 000 dollars a eu raison de lui ! Les mieux informés savent même que ces deux innovations précieuses viennent directement du Xerox PARC que Jobs put visiter durant trois jours en échange d’un million de dollars d’actions Apple.

Une publicité qui fait du bruit

Remaniant le projet de fond en comble, Jobs évince même son initiateur Jef Raskin qui finit par quitter l’entreprise. Jobs penche alors pour une configuration plus ergonomique et meilleur marché que le Lisa. Lancé en 1984 en grande pompe par une mythique publicité diffusée pendant le Superbowl, le Macintosh patine quand même avec seulement 100 000 exemplaires vendus en six mois.

Apple 1984

Il faut dire qu’au sein de la même gamme cohabitent deux plateformes incompatibles, le Macintosh et le toujours vaillant Apple II. Si ce dernier est réservé aux écoles et aux foyers, le premier vise plutôt les métiers créatifs. Mais le positionnement peu lisible n’aura raison de l’Apple II qu’en 1988 après plusieurs variantes IIc, IIgs ou encore IIc+.

Un Mac Portable sans Steve Jobs

De son coté le Macintosh continue son chemin, mais sans Steve Jobs, évincé en 1985 par le nouveau PDG Jonh Sculley. Il l’avait lui-même recruté en posant à ce président de Pepsi une question imparable : « Préférez-vous passer le reste de votre vie à vendre de l’eau sucrée ou avoir une chance de changer le monde ? » Le démarrage difficile du Macintosh et surtout la mauvaise entente entre les deux hommes scellent le sort du cofondateur d’Apple.

Image 2 : Du Mac à l'iPhone : 30 ans d'histoire d'AppleDurant les années 80, les modèles de Macintosh s’enchaînent et commencent à trouver leur clientèle, malgré une architecture fermée face aux compatibles PC : 512K, 512Ke, Plus et SE. En 1987, le Macintosh II fait son apparition. Son format fait qu’il est désormais modulable et évolutif. Il fut de plus le premier Mac 32 bits à écran couleur. La version basique était vendue au prix de 3898 $. Pour 5498 $ on pouvait profiter de 1 Mo de RAM, d’un lecteur de disquettes et d’un disque dur de 40 Mo.

Fin 1989, c’est le premier Mac portable qui voit le jour. C’est l’un des rares modèles du marché qui embarque une batterie. Mais il paye cela au prix fort puisque le Macintosh Portable ne pesait rien de moins que 7 kg. Gros avantage, il avait tout de même une autonomie à faire baver n’importe quel PC portable actuel, puisqu’elle pouvait tout simplement atteindre les 10 heures !

Sommaire :

  1. Trente ans d'innovation
  2. Il y a une vie avant le Macintosh
  3. Le Macintosh bouscule la donne
  4. Une diversification difficile
  5. Le retour du fils prodigue
  6. iMac, iPod, iTunes : le triptyque magique