Accueil » Actualité » Elon Musk a fait plier les autorités, son usine Tesla peut rouvrir légalement

Elon Musk a fait plier les autorités, son usine Tesla peut rouvrir légalement

Après un bras de fer avec l’administration du comté d’Alameda dont une plainte au tribunal déposée par Tesla, la menace de quitter la Californie et la réouverture illégale de l’usine de Fremont, Elon Musk a gagné. La production peut reprendre.

Image 1 : Elon Musk a fait plier les autorités, son usine Tesla peut rouvrir légalement
Crédits : Maurizio Pesce (CC-BY)

Les dernières semaines ont été mouvementées pour Elon Musk, et pas uniquement suite à la naissance de son fils dont le prénom est inspiré d’un avion furtif. Après avoir très largement nié la gravité de la pandémie de Covid-19, avoir considéré que le confinement était une mesure fasciste et menacer de faire déménager le siège de Tesla hors de Californie, il a fait illégalement rouvrir l’usine de Fremont. Il faut croire que tout cela a payé puisque l’administration vient de plier.

L’usine rouverte légalement, mais en effectif réduit

Nous vous en parlions il y a 2 jours, Elon Musk avait pris la décision unilatérale de rouvrir l’usine Tesla de Fremont dans le comté d’Alameda en Californie, et ce malgré l’interdiction imposée par les autorités locales. La décision prise par ces dernières empêchait en effet tout retour à l’activité avant le 1er juin. Malgré cela, le patron de Tesla avait décidé de relancer la production tout en se déclarant seul responsable en cas de poursuites judiciaires.

La situation aux États-Unis est différente de celle que l’on connait en France où les décisions sont centralisées. Dans ce pays fédéral, chaque niveau d’autorité peut s’opposer à une décision prise à plus haut niveau. Ainsi le comté d’Alameda avait imposé des règles plus strictes que celles décidées par l’État de Californie. Tesla avait donc poursuivi en justice le comté durant le week-end. Cela a porté ses fruits pour le constructeur.

Dans un communiqué de presse publié hier, le comté a autorisé la réouverture « a minima » de l’usine de Fremont, tout en donnant des directives pour assurer la sécurité sanitaire des employés. L’administration indique que si Tesla implémente ces recommandations, dont la distanciation physique, et si les indicateurs de santé publique sont bons, alors l’usine sera autorisée à rouvrir pleinement à partir du 18 mai, 2 semaines après les premières mesures de déconfinement.

Source : BGR