Accueil » Actualité » Elon Musk invite à se plaindre sur son Twitter et reçoit 83 000 réponses

Elon Musk invite à se plaindre sur son Twitter et reçoit 83 000 réponses

Elon Musk a demandé hier à ses quelque 115 millions de followers de lui partager leurs « plaintes » au sujet du réseau social Twitter, en se faisant passer pour un « opérateur d’hotline ». Ce qui lui aura valu une déferlante de mèmes en tout genre, de railleries et de quelques suggestions.

Elon Musk
Elon Musk © Archives AFP

Le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a invité mercredi les utilisateurs à lui faire part de leurs plaintes concernant la plateforme. « Opérateur d’hotline de plainte en ligne ! » a déclaré l’entrepreneur milliardaire, dans un tweet à ses 115 millions de followers. « Veuillez mentionner vos plaintes ci-dessous ».

En quelques heures, quelque 83 000 tweets ont afflué avec un large éventail de suggestions sensées, de reproches, de mèmes et de folie concernant diverses questions liées à Twitter, bien qu’un certain nombre de sujets non pertinents aient également réussi à se frayer un chemin.

Une mauvaise idée ?

Les problèmes courants soulevés dans les réponses incluent la vérification de Twitter, qui devient de plus en plus confuse de jour en jour, les comptes suspendus et les demandes pour obtenir diverses fonctionnalités. Ce matin, il aura même remplacé sa description par « Twitter Complaint Hotline Operator » (« Opérateur hotline pour les réclamations liées à Twitter » en français).

Plusieurs réponses ont demandé un bouton d’aversion, d’autres une refonte du site Web de Twitter, tandis qu’au moins une personne a appelé au retour de Fleets, l’effort de courte durée de Twitter pour concurrencer Snapchat et Instagram qui a été abandonné en 2021. Les tweets incluent une question pour savoir comment ouvrir un pot de mayonnaise avec un couvercle coincé (le tenir sous un jet d’eau chaude pendant quelques secondes ferait l’affaire, apparemment), et un autre demandant comment sauver un front dégarni.

À lire : Twitter : de nouvelles fonctionnalités promises par Elon Musk

Au moment d’écrire ces lignes, Elon Musk, qui a récemment acheté Twitter pour 44 milliards de dollars, n’a répondu qu’à une seule des réponses. Ce qui n’est pas un mince exploit compte tenu de la façon dont son temps est désormais occupé par non pas une, ni même deux, mais cinq grandes entreprises (Twitter, SpaceX, Tesla, The Boring Company et Neuralink).

Plutôt que de répondre personnellement à chaque réponse, un tweet ultérieur de Musk a en quelque sorte répondu à chaque réponse d’un seul coup : « Veuillez noter que Twitter fera beaucoup de choses stupides dans les mois à venir », a-t-il déclaré. « Nous garderons ce qui fonctionne et changerons ce qui ne fonctionne pas. »