Accueil » Actualité » En 1992, il avait dessiné « li’Phone », aujourd’hui il veut 10 milliards de dollars

En 1992, il avait dessiné « li’Phone », aujourd’hui il veut 10 milliards de dollars

Image 1 : En 1992, il avait dessiné « li’Phone », aujourd’hui il veut 10 milliards de dollarsLe smartphone de RossUn Américain réclame 10 milliards de dollars à Apple. Il clame devant la Justice qu’il est l’inventeur du concept de l’iPhone et qu’Apple lui a volé son idée lorsqu’il a sorti son premier smartphone en 2007.

En 1992, Thomas S Ross a gribouillé le schéma d’un appareil rectangulaire dominé par un grand écran (monochrome ou couleurs, au choix) basé sur un rétroéclairage à Led, un petit clavier alphanumérique prenant place dans sa partie basse. Il intégrait également une batterie solaire, une antenne cellulaire (en option) et même un lecteur de disquette 3,5”. Il a ensuite déposé une demande de brevet auprès de l’USPTO, responsable américain de la propriété intellectuelle, pour cet Electronic Reading Device (ERD), ou appareil de lecture électronique.

>>> Lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Dans la plainte qu’il a déposée dans un tribunal de Floride, Thomas S Ross déclare qu’il a été « le premier à déposer un brevet pour un produit qui créait une nouvelle combinaison des médias et des outils de communication, une identité qu’a volé et exploité Apple avec ses iPhone, iPod, iPad et autres. »

Néanmoins, Apple ne devrait pas trembler plus que de mesure, le brevet de ce retardataire ayant été abandonné en 1995 suite au non-paiement des taxes inhérentes. Pour Thomas S Ross, cette affaire dépasse la validité du brevet. Selon lui, lors de la conception de l’iPhone, l’équipe de R&D d’Apple se serait allègrement prêtée à l’excavation de brevets invalidés et autres projets abandonnés. Il cite ensuite Steve Jobs qui avait déclaré que « nous n’avons jamais eu de honte à voler les grandes idées. »

Pour conclure, si jamais Apple devait payer la somme requise, ces 10 milliards ne représenteraient que 1,5 % de ses revenus annuels, en se basant sur les 235 milliards de dollars qu’il a perçus en 2015.

Image 2 : En 1992, il avait dessiné « li’Phone », aujourd’hui il veut 10 milliards de dollarsDeux appareils en un : une partie lecture et une partie écriture