Accueil » Dossier » En Chine, des drones lance-flammes attaquent des lignes à haute tension

En Chine, des drones lance-flammes attaquent des lignes à haute tension

Image 1 : En Chine, des drones lance-flammes attaquent des lignes à haute tensionLes Chinois qui habitent Xiangyang, Sichuan, Anshun et Hangzhou deviennent peu à peu habitués aux drones lance-flammes qui survolent les lignes hautes tensions. Si ces gadgets ont commencé leur phase d’expérimentation en 2010, aujourd’hui, ils sont pleinement fonctionnels.

Un travail à risque

C’est le service de la maintenance publique qui est derrière cette initiative visant à garantir la sécurité de ses équipes. Il préfère ainsi utiliser des drones lance-flammes pour brûler les déchets présents sur les fils électriques. Il s’agit le plus souvent de matériaux légers en plastique et parfois… de cerfs-volants.

> > > Lire aussi [Test] Que vaut le nouveau drone compact Mavic Pro de DJI ?

L’opération dure près de 15 minutes et les flammes atteignent la température de 400 °C. Ce chiffre paraît élevé, mais pour Zhang Han, un membre de l’équipe en charge de l’entretien, le procédé ne présente aucun danger, car les fils sont en acier revêtus d’aluminium.

Les drones épargnent ainsi un travail fastidieux et dangereux au personnel qui n’aura plus qu’à commander les cracheurs de feu à distance. En tout cas, la révolution des drones semble déjà en marche. Dans le futur, ils pourraient même livrer les marchandises d’Amazon ou transporter des passagers.

Image 2 : En Chine, des drones lance-flammes attaquent des lignes à haute tension