Accueil » Actualité » En Chine, incendie dans l’usine des Galaxy Note 7

En Chine, incendie dans l’usine des Galaxy Note 7

Image 1 : En Chine, incendie dans l'usine des Galaxy Note 7Des images de fumées noires s’élevant dans le ciel ont circulé sur Weibo, l’équivalent chinois de Twitter, ce mercredi. Le bâtiment touché par le feu n’est nulle autre qu’une usine de Tianjin gérée par la filiale de Samsung, appelée Samsung SDI Co. Selon certaines sources, c’est de cette manufacture de Tianjin que sortiraient les batteries défectueuses à l’origine du fiasco de la Galaxy Note 7, contraignant le géant coréen à rappeler tous les smartphones vendus.

Il n’est donc pas étonnant que le plus grand nombre soupçonne un lien avec cet incendie. Mais, Shin Yong-Doo, porte-parole de l’usine se veut rassurante et a expliqué qu’il s’agissait juste d’un « petit incendie ». Le feu n’ayant pas touché la zone de production, car son foyer se trouvait dans un dépôt de déchets.

>>> Lire aussi Galaxy X : le smartphone pliable de Samsung prévu pour la fin de l’année ?

Il y a quelques jours, Samsung a présenté les conclusions de son enquête sur les problèmes de la Galaxy Note 7. Des défauts majeurs avaient été constatés dans les batteries. Même si la firme n’a pas mentionné explicitement Samsung SDI, on sait que la fabrication de près des 2/3 des batteries destinées au Galaxy Note 7 a été confiée à cette unité de Tianjin, tandis que le tiers restant a été pris en charge par ATL (Amperex Technology Limited).

Néanmoins, la confiance de la marque envers son unité de production chinoise semble intacte. En effet, après un investissement de 129 millions de $ dans le renforcement de la sécurité, Samsung SDI travaillera de nouveau sur la batterie du prochain porte-étendard de Samsung, la Galaxy S8.