Accueil » Actualité » La Chine lutte contre l’addiction aux jeux vidéo avec la reconnaissance faciale

La Chine lutte contre l’addiction aux jeux vidéo avec la reconnaissance faciale

Tencent Games déploie en Chine son système de reconnaissance faciale afin de limiter le temps de jeu des mineurs. Le géant chinois à l’origine des jeux mobiles les plus populaires participe ainsi à la lutte contre l’addiction aux jeux vidéo.

Le gouvernement chinois lutte depuis plusieurs années contre l’addiction aux jeux vidéo des mineurs et des enfants. En 2019, il a imposé un couvre-feu vidéoludique ainsi qu’une limite de temps de jeu pour les jeunes de moins de 18 ans. Suivant ces recommandations, le géant Tencent Games avait mis en place des mesures sur ses jeux. Les enfants de moins de 13 ans ne pouvaient jouer qu’une heure par jour tandis que les enfants entre 13 et 18 ans avaient droit à deux heures. Une identification officielle obligatoire pour jouer en ligne permettait d’implémenter ces restrictions.

Un enfant joue sur une tablette
Un enfant joue sur une tablette – Crédit : Kelly Sikkema / Unsplash

Désormais, Tencent Games, filiale de Tencent Holdings Limited, compte bien aller encore plus loin. Le géant chinois à l’origine des jeux mobiles les plus populaires du monde déploie une nouvelle initiative surnommée « Midnight Patrol ». Celle-ci vise à empêcher les mineurs de jouer entre 10 heures du soir et 8 heures du matin. Ces derniers n’hésitent pas à se faire passer pour des adultes pour jouer plus longtemps.

La reconnaissance faciale empêche les mineurs de jouer la nuit

L’initiative Midnight Patrol utilise la reconnaissance faciale pour identifier les mineurs qui essaient de jouer en ligne la nuit alors qu’ils n’en ont pas le droit. Tencent a expliqué dans un communiqué officiel que : « nous procéderons à un dépistage facial pour les comptes enregistrés avec de vrais noms et qui ont joué pendant un certain temps la nuit. Quiconque refuse ou échoue la vérification faciale sera traité comme un mineur, comme indiqué dans la supervision anti-addiction du système de santé du jeu de Tencent, et il sera mis hors ligne ».

Les restrictions du gouvernement chinois en ce qui concerne les jeux vidéo font suite à des incidents impliquant des mineurs. Des adolescents volent de l’argent à leurs parents pour obtenir de la monnaie virtuelle et d’autres passent beaucoup de temps dans les cybercafés, sacrifiant ainsi leurs devoirs d’école. Il y a quelques mois, nous vous rapportions justement qu’un enfant de 6 ans avait dépensé plus de 16 000 dollars dans un jeu iOS.

Enfin, la nouvelle initiative de Tencent Games qui détient 55 % du marché chinois divise les parents et les jeunes. Tandis que les parents sont soulagés d’avoir une telle mesure en place, les adolescents se plaignent déjà sur les réseaux. D’ailleurs, une étude publiée cette année démontrait que les adolescents devraient jouer 1 heure par jour.

Source : CBR