Accueil » Actualité » En direct : 2 astronautes font une longue balade spatiale sous vos yeux

En direct : 2 astronautes font une longue balade spatiale sous vos yeux

Deux astronautes de la NASA sortent de la Station Spatiale Internationale (ISS) pour y installer un nouvel International Docking Adapter.

En ce moment même des astronautes de la NASA sont en train de « marcher » dans l’espace. Leur but est d’installer une nouvelle station d’accueil. 

Les astronautes Nick Hague et Andrew Morgan sont sortis de Quest, un module américain, pour faire la cinquième balade spatiale de l’année (mais la première pour Andrew Morgan). Leur mission devrait durer approximativement 6h30, de 13h30 à 20h. Elle consiste à installer un International Docking Adapter, l’IDA-3.

Cet adaptateur avait été envoyé dans l’espace le 25 juillet par SpaceX et est arrivé le mois dernier à sa destination. C’est ce lundi que le grand bras robotique canadien a récupéré le module à l’intérieur de la navette Dragon Cargo de SpaceX.

Une pièce indispensable pour l’amarrage

Cependant, l’IDA-3 n’est pas un nouvel ajout. C’est en fait une pièce de remplacement pour le premier adaptateur, l’IDA-1, qui avait été détruit en 2015 par un échec de lancement de la compagnie spatiale d’Elon Musk.

L’IDA-3 permettra aux futurs vaisseaux américains de s’amarrer à la station et de prendre la relève. Il aura quand même coûté la modique somme de 22,5 millions de dollars,

Il faut dire qu’il pèse aux alentours de 534 kg et mesure environ 1,1 m de haut pour 1,6 m de large. Les tailles exactes sont bien plus précises que cet arrondi étant donné que ces modules doivent parfaitement s’encastrer autour des anciennes stations d’accueil.

D’accord pour l’IDA-1 et l’IDA-3 mais qu’en est-il de l’IDA-2 ? Eh bien celui-ci assure la même fonction que les 2 autres, mais sur le module italien Harmony.

On installe, et on remballe

Ces hommes de l’espace s’attèlent à une tâche longue et complexe. Ils doivent connecter nombre de composants pour assurer la sécurité des prochains astronautes. Ces connexions permettront d’alimenter les divers systèmes de l’IDA.

Une fois cela terminé, ils pourront rentrer dans la station. Ce sera à l’astronaute Christina Koch de commander la fermeture des crochets pour consolider la structure. Structure connectant l’IDA-3 au PMA-3, le module d’accouplement pressurisé joignant l’adaptateur à la station.