Accueil » Dossier » Energie cinétique : bougez, chargez

Energie cinétique : bougez, chargez

Image 1 : Energie cinétique : bougez, chargez

Foot solidaire

Développé par de jeunes étudiants de l’Université d’Harvard, Soccket, contraction des termes anglais « soccer » (football) et de « socket » (prise de courant), est un système destiné aux pays et régions les plus défavorisés, et plus particulièrement le ¼ de la population mondiale qui n’a pas accès à l’électricité, en leur offrant une source d’énergie gratuite pour s’éclairer. Le ballon renferme un mécanisme permettant de transformer en électricité l’énergie cinétique produite par le mouvement du ballon lorsqu’il est utilisé afin, par la suite, d’y brancher un lampe. Selon ses concepteurs, 30 minutes de jeu suffiraient à stocker l’énergie nécessaire pour s’éclairer pendant 3 heures. Un ballon Soccket coûte environ 45 euros et peut être offert aux habitants des régions du monde qui en ont le plus besoin par l’intermédiaire de la fondation Uncharted Play.

Image 2 : Energie cinétique : bougez, chargez

20mn de corde à sauter suffisent

E-Rope ne propose pas moins que de sauver la planète tout en soignant sa ligne. Cette corde à sauter d’un genre nouveau, imaginée par Kyung Guk Lee, permet en effet, grâce à l’énergie cinétique produite par le mouvement des bras, de recharger des piles se situant dans les poignées (voir vidéo). Quatre piles AA pourraient ainsi être rechargées en 20 minutes environ.      

Image 3 : Energie cinétique : bougez, chargez

Respirez utile

Aire, cet autre concept étonnant imaginé par le designer brésilien Joao Lammoglia (voir Moov) permet de produire de l’électricité grâce à l’énergie délivrée par le souffle de la respiration. Avec a priori un rendement sensiblement différent selon l’activité pratiquée : sommeil, course à pied, etc. Quant au confort d’utilisation et au look de l’utilisation, le concepteur ne fait aucun commentaires sur ces sujets.

Image 4 : Energie cinétique : bougez, chargez

Chargeur à roulettes

Qui dit valise dit voyage, qui dit voyage dit… certaines difficultés parfois pour recharger son téléphone portable lorsque la batterie est à sec. Jung Inyoung a par conséquent eu l’idée de cette valise dont l’énergie cinétique produite par les roues en mouvement permet d’alimenter un chargeur de secours.    

Image 5 : Energie cinétique : bougez, chargez

De l’énergie sous les pavés

Développées par la société britannique Pavegen Systems, ces dalles, après avoir été intégrées dans le sol de lieux de passages publics (trottoirs, esplanades, escaliers,  galeries de centre commercial, etc.), convertissent en électricité l’énergie cinétique produite par les passants. Une petite partie de cette électricité est utilisée pour faire fonctionner l’éclairage intégré, le reste permettant d’alimenter des équipements urbains situés à proximité (panneau publicitaires par exemple).

Image 6 : Energie cinétique : bougez, chargez

Chapelet à musique

Né de l’imagination du jeune designer britannique Thomas Mascall et d’une forme qui s’inspire des komboloï grecs (chapelets de perles que l’on fait tourner autour des doigts), ce baladeur MP3 baptisé Chukka, encore à l’état de concept, est exclusivement alimenté par l’énergie cinétique produite par le mouvement de la main (voir vidéo).

Image 7 : Energie cinétique : bougez, chargez

Spécial skateurs

Soledad Martin est argentine, designer industriel et, accessoirement, semble avoir des amis skateurs. Afin de disposer d’une source d’énergie pour recharger leur téléphone portable lorsqu’ils sont hors de chez eux pour  pratiquer leur activité préférée, elle a donc tout naturellement eu l’idée de développer ce concept de chargeur qui s’attache à une chaussure et tire profit de l’énergie cinétique de leur mouvements.      

Image 8 : Energie cinétique : bougez, chargez

You got the power !

Pesant un peu moins de 400 grammes pour 23 cm de long, le nPower PEG (Personal Energy Generator) est une source d’énergie d’appoint permettant de recharger un téléphone portable, un lecteur MP3 ou éventuellement un tablette tactile en stockant l’énergie cinétique produite par son possesseur lorsqu’il marche, court ou fait du vélo. Sa batterie Lithium-polymère de 2000 mA permettrait, selon son fabricant, de recharger un iPhone 3 à 100 %, un iPhone 4 à 75 % et dans une certaine mesure un iPad mais à seulement 10 à 15 %. Lorsqu’il sera disponible, le prix public devrait être d’environ 115 euros.

Image 9 : Energie cinétique : bougez, chargez

Relaxation électrique

Connaissez-vous les boules de santé Qi Gong ? Ces petites sphères métalliques, lorsqu’on les fait rouler au creux de la main, permettent de se relaxer selon la médecine traditionnelle chinoise. Les Roll Charger, du designer Jiang Qian, adoptent le même principe tout en exploitant le mouvement généré lorsqu’on les utilise afin de recharger les piles situées à l’intérieur. 

Image 10 : Energie cinétique : bougez, chargez

Running cinétique

Réduire au maximum la distance qui sépare la source de production d’énergie de l’utilisateur… Tel est l’objectif que s’était fixé le designer brésilien Joao Lammoglia avec ce projet personnel baptisé Moov Concept. Objectif a priori réussi, au moins sur le papier, puisque ce système fait appel à un mini générateur piézoélectrique inséré dans la semelle d’une chaussure de running qui converti en électricité la pression exercée à chaque foulée.              

Image 11 : Energie cinétique : bougez, chargez

Souris sans fil et sans piles

La souris du futur ? Leaf, imaginée par les designers Lu Hairong and Zhang Xuehui, est un concept de souris sans fil « auto-alimentée » dont la batterie est rechargée par ses propres déplacements et l’énergie cinétique ainsi produite.     

Image 12 : Energie cinétique : bougez, chargez

Balayer pour y voir plus clair

Né de l’imagination du designer Arthur Xin, ce concept de lampe prend, en mode éclairage, la forme d’un long tube de lumière planté dans un socle mais se transforme en balai pour nettoyer le sol lorsqu’il faut la recharger en énergie via l’énergie cinétique délivrée par son utilisateur.    

Image 13 : Energie cinétique : bougez, chargez

Pédalez pour le courant

Dans la famille sport je voudrais le vélo d’appartement ! Healthy Electricity est l’œuvre d’un collectif de designers chinois ayant imaginé cet équipement permettant à la fois d’entretenir sa condition physique et de produire de l’électricité grâce au principe de l’énergie cinétique.  

Image 14 : Energie cinétique : bougez, chargez

La cinétique des fluides

Ici, il n’est point question de générateur piézoélectrique pour produire de l’électricité en marchand ou en courant. Cette toute nouvelle technologie, dite d’électro-mouillage « inversé », et dont les bases ont été publiées il y a peu de temps dans la revue Nature par deux chercheurs de l’Université de Wisconsin-Madison, utilise l’électricité générée par les mouvements de micro-gouttelettes d’un liquide conducteur sur une surface diélectrique. Une startup, InStep NanoPower, a été créée par les deux chercheurs pour développer cette technologie afin de passer à l’étape suivante : l’intégration à une paire de chaussure, qui permettrait de produire entre 1 et 10 W par semelle.         

Image 15 : Energie cinétique : bougez, chargez

Yoyo chargeur

On doit ce concept de chargeur d’appoint pour iPhone à Peter Thuvander, un jeune designer et illustrateur suédois, qui s’est dit un jour que son pays ne bénéficiait pas assez de jours d’ensoleillement dans l’année pour s’en remettre exclusivement à l’énergie solaire. Iyo yoyo stocke donc pour un usage ultérieur l’électricité produite par son mouvement lorsqu’il est utilisé comme un yoyo.

Image 16 : Energie cinétique : bougez, chargez

Chargeur tout-terrain

C’est cette fois à un bureau de design australien, Josh Pell Design, que l’on doit ce concept de chargeur d’appoint alimenté par le principe de l’énergie cinétique. Viber Burst peut être attaché à une chaussure de sport, glissé dans un sac, une poche…