Accueil » Actualité » Epic vs. Apple : la juge se dit « encline » à protéger Unreal Engine, mais pas Fortnite

Epic vs. Apple : la juge se dit « encline » à protéger Unreal Engine, mais pas Fortnite

La bataille juridique et médiatique entre Epic Games et Apple n’en est qu’à ses prémices. Le jugement final ne sera pas rendu avant quelques mois. Lors d’une audition sur Zoom hier, la juge a dit qu’elle était prête à protéger Unreal Engine, mais pas Fortnite.

Image 1 : Epic vs. Apple : la juge se dit « encline » à protéger Unreal Engine, mais pas Fortnite
Crédit : Epic Games

La juge en charge de l’affaire Fortnite, Yvonne Gonzalez Rogers, a entendu hier les deux parties lors d’une visioconférence sur Zoom. Elle a déclaré qu’elle n’est pas encline à forcer Apple à remettre Fortnite sur l’App Store avec les nouvelles options de paiement qu’Epic Games avait instauré. En effet, c’est à cause de cette modification des achats intégrés que Fortnite avait été immédiatement retiré de l’App Store par Apple et du Play Store par Google le 13 août dernier.

Procès Fortnite : Apple omet une partie des faits, Epic répond

Oui pour Unreal Engine, non pour Fortnite

Depuis, Apple a menacé Epic Games de lui révoquer son accès aux outils de développement sur iOS et macOS à partir du 28 août. C’est une décision radicale puisqu’Epic est le créateur d’Unreal Engine, le populaire moteur de jeu vidéo utilisé par de nombreux studios et développeurs indépendants. Microsoft a d’ailleurs décidé d’apporter son soutien à Epic pour empêcher le blocage d’Unreal Engine, en citant des conséquences catastrophiques.

À ce sujet, la juge Rogers est encline à prendre des mesures pour permettre à Epic de garder Unreal Engine dans l’écosystème d’Apple. Il se pourrait donc qu’Apple soit contraint d’autoriser l’accès aux outils de développement sur iOS et Android. De plus, la juge a ajouté que « Apple a la réputation d’aller jusqu’au bout. Il n’est pas surprenant qu’ils aient agi comme ils l’ont fait ici, mais comme je l’ai dit, je pense qu’ils ont dépassé les limites ». Si vous voulez plus de détails sur l’audition, n’hésitez pas à lire ce thread twitter.

Pour résumer, Apple pourrait continuer à bannir Fortnite de sa plateforme, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il gagnera le procès. De son côté, Epic Games pourrait conserver Unreal Engine sur iOS et macOS, protégeant ainsi les studios qui en dépendent. Enfin, nous n’avons toujours pas de date précise pour le procès. Epic demande 4 à 6 mois pour se préparer tandis qu’Apple estime avoir besoin de 6 à 8 mois. Le procès n’aura certainement pas lieu en 2020, mais en 2021.

Source : 9to5Mac