Accueil » Actualité » Espace : des astronautes chinois reviennent sur terre après 90 jours de mission

Espace : des astronautes chinois reviennent sur terre après 90 jours de mission

Trois taïkonautes, c’est comme ça qu’on appelle les astronautes chinois, sont revenus sur Terre après avoir accompli la plus longue mission en équipage jamais réalisée par le pays. La durée totale de leur séjour dans l’espace a été de 90 jours.

La mission, lancée le 17 juin dernier, fut dirigée par Nie Haicheng, pilote réputé de l’armée de l’air chinoise, qui a déjà participé à deux missions spatiales. L’équipage de trois personnes a alors séjourné trois mois dans la station spatiale chinoise (SSC). Leurs objectifs : activer la nouvelle station et la rendre opérationnelle. L’agence spatiale des vols habités (CMSA) indique que la mission un « succès total. »

Taïkonautes à bord du module Tianhe - Crédit : wikimedia
Taïkonautes à bord du module Tianhe – Crédit : wikimedia

C’est donc à bord du premier des trois modules prévus, le Tianhe (Harmonie Céleste) que l’équipage s’est mis au travail. Les trois taïkonautes Tang Hongbo, Nie Haisheng et Liu Boming avaient du pain sur la planche. Ceux-ci ont dû effectuer des sorties dans l’espace et des opérations de maintenance. Enfin, le trio a installé le matériel nécessaire à la mise en route de la station.

Station spatiale chinoise : « Ça fait vraiment du bien d’être revenu ! »

La capsule de retour s’est posée dans le désert de Gobi sans encombre. L’équipage devra subir une quarantaine de 14 jours. Cette mesure de précaution est nécessaire : « leur système immunitaire peut s’être affaibli après cette longue mission », a déclaré Huang Weifen, concepteur en chef du projet spatial habité de la Chine, à la chaîne CCTV. Cette contrainte n’entame en rien de moral de l’équipage. Tang Hongbo, un des trois taïkonautes, déclare ainsi : « Papa, maman, je suis de retour ! Je suis en forme et j’ai le moral ! »

Le module Tianhe, d’un poids de 22 tonnes, doit être complété par deux autres sections. Celles-ci, composées des modules Wentian et Mengtian, devraient être installées en 2022. La station chinoise, nommée Tiangong (Palais Céleste), aura une durée de vie d’environ 10 ans. En tout, 11 lancements sont nécessaires à l’achèvement de sa construction. La prochaine mission, cette fois inhabitée, devrait être lancée dans les prochain jours.

A lire aussi > La Chine et la Russie vont construire une base sur la Lune, sans la NASA

Source : space.com