Accueil » Actualité » Espace : la sonde BepiColombo atteint Mercure

Espace : la sonde BepiColombo atteint Mercure

La mission conjointe ESA/JAXA BepiColombo, lancée en octobre 2018, atteindra Mercure aujourd’hui. Les premiers images devraient arriver samedi matin en Europe…

La sonde BepiColombo a voyagé pendant près d’un an et demi, avant de revenir vers la Terre. Celle-ci a alors profité de l’assistance gravitationnelle de notre planète pour se propulser vers Venus. Puis, BepiColombo survolera pars deux fois cette dernière avant de se lancer vers son objectif principal : Mercure. La sonde devrait arriver aujourd’hui à destination.

Mission BepiColombo - Crédit : ESA
Mission BepiColombo – Crédit : ESA

Mais la sonde n’a pas encore terminé ses manœuvres de stabilisation. En effet, BepiColombo effectuera six survols consécutifs de Mercure, afin de réduire sa vitesse relative pour atteindre 1,84 km/s. Ensuite, le vaisseau laissera la faible gravité de la planète jouer son rôle, se plaçant ainsi définitivement en orbite le 5 décembre 2025.

BepiColombo : la sonde devra attendre d’être totalement déployée pour envoyer des clichés haute définition

Lors de son premier survol, BepiColombo ne sera pas entièrement opérationnelle. En effet, il s’agit d’une mission conjointe entre l’ESA (Europe) et l’agence spatiale japonaise JAXA. La sonde est donc composée de deux orbiteurs distincts : le Mercury Planetary Orbiter (MPO) de l’ESA et le Mercury Magnetospheric Orbiter (Mio) de la JAXA, reliés au module de transfert de Mercure (MTM).

Les deux orbiteurs seront séparés lorsque la sonde se placera définitivement en orbite, en 2025. En attendant cette étape décisive, la quantité de données et d’images que la sonde pourra recueillir est limitée. Il n’y aura pas d’images à haute résolution dans l’immédiat, car la caméra scientifique principale est protégée pendant les opérations de croisière. Cependant, les trois caméras de surveillance fonctionneront.

BepiColombo arrivera sur la face nocturne de la planète pendant le survol, ce qui ne constitue pas une situation idéale pour capturer des images de qualité. De plus lors de ce premier passage, la photographie la plus proche sera prise à une distance d’environ 1000 km. Les caméras captureront des images en noir et blanc d’une définition de 1024×1024 environ 30 minutes après l’approche. Les premiers flux de données seront disponibles samedi matin en Europe.

A lire aussi > Un gros astéroïde a frôlé la Terre et c’est une aubaine pour les scientifiques

Source : universetoday