Accueil » Actualité » Espace : la NASA va faire voler un hélicoptère sur Mars

Espace : la NASA va faire voler un hélicoptère sur Mars

Le Rover qui s’envolera pour la planète rouge en 2020 est prêt. Les ingénieurs de la NASA lui ont apporté cette semaine sa touche finale : un hélicoptère.

Image 1 : Espace : la NASA va faire voler un hélicoptère sur Mars

La NASA a annoncé officiellement hier qu’elle avait attaché avec succès un hélicoptère au Rover de la future mission Mars 2020. L’hélicoptère sera le premier appareil à voler dans l’atmosphère d’une autre planète.

Un rôle majeur dans l’exploration de Mars

Le Rover Mars 2020 vient d’être équipé d’un petit hélicoptère autonome qui pourrait marquer le début de l’aviation extra-terrestre. Baptisé le Mars Helicopter, l’appareil sera le premier à tester la manière dont un aéronef peut voler dans les conditions difficiles de l’atmosphère martienne.

Les ingénieurs espèrent prouver avec ce premier essai qu’« un vol autonome et contrôlé peut être exécuté dans l’atmosphère extrêmement mince de Mars ». L’hélicoptère aura également pour mission d’examiner la planète rouge depuis le ciel, grâce à une caméra embarquée.

En cas de succès, cette première expérience de vol martien pourrait donner de nouveaux moyens aux scientifiques d’en apprendre plus sur Mars. « Si nous prouvons que le vol motorisé sur Mars peut fonctionner, nous attendons avec impatience le jour où les hélicoptères de Mars pourront jouer un rôle important dans les futures explorations de la planète rouge. » Ces appareils petits et agiles pourront en effet atteindre des zones plus difficiles d’accès, comme des cratères et des falaises.

Léger, puissant et autonome

Pour pouvoir voler dans l’atmosphère martienne et se maintenir au-dessus du sol, l’appareil doit être à la fois léger et puissant. Totalement autonome, il est équipé de cellules solaires qui chargeront ses batteries. Il dispose également d’un système de chauffage intégré qui l’empêchera de geler par temps glacial.

Le Rover et son hélicoptère atterriront sur Mars en février 2021. Thomas Zurbuchen, directeur des sciences opérationnelles de la NASA, a déclaré très optimiste : « Ensemble, Mars 2020 et le Mars Helicopter aideront à définir l’avenir de la science et de l’exploration de la planète rouge pour les décennies à venir. »