Accueil » Actualité » Essential est mort, fin du support officiel de ses smartphones

Essential est mort, fin du support officiel de ses smartphones

La startup fondée par Andy Rubin, cocréateur d’Android, annonce sa fermeture après seulement trois ans d’existence. Malgré des débuts prometteurs et des produits innovants, l’entreprise n’aura pas résisté à l’échec commercial de l’Essential Phone PH-1, son unique smartphone.

Image 1 : Essential est mort, fin du support officiel de ses smartphones

La startup fondée par Andy Rubin, cocréateur d’Android, tire sa révérence après seulement 3 ans d’existence. L’aventure avait pourtant bien commencé avec une levée de fond de 300 millions de dollars et la présence d’Amazon au capital. La startup avait même gagné la confiance des marchés qui l’ont soutenu pour rapidement atteindre une valorisation d’un milliard de dollars. Le seul smartphone d’Essential, le PH-1, n’a malheureusement pas convaincu malgré quelques atouts indéniables.

Essential Phone : la politique de l’essentiel sans les fioritures

En 2017, lorsque le cocréateur d’Android annonce un smartphone innovant tout en « revenant à l’essentiel », les attentes sont grandes. D’autant plus que la firme a l’ambition de créer un véritable écosystème avec Essential Home, un concurrent d’Amazon Echo. Le PH-1 ne sera finalement pas si révolutionnaire, mais disposera néanmoins de quelques arguments en sa faveur. L’essentiel Phone PH-1 avait notamment séduit par son design, son écran bord à bord avec une toute petite encoche, et son appareil modulaire. Équipe du Snapdragon 835, le smartphone se plaçait en concurrent direct du Samsung Galaxy S8. 

Après l’échec du PH-1, Essential ferme ses portes et ne sortira jamais le GEM

Le manque de réactivité de son écran tactile et des problèmes d’appareil photo, et une commercialisation dans seulement quelques pays rendent ses débuts difficiles. Après quelques mois d’exploitation, les ventes de PH-1 sont décevantes, et Andy Rubin envisage même de vendre Essential. Les baisses successives du prix de vente du PH-1 n’y changeront rien, le smartphone est un échec commercial. Empêtré dans l’affaire de mœurs qui a conduit à son éviction de Google, Andy Rubin prend du recul, mais Essential ne baisse pas les bras et annonce le GEM, un smartphone tout en longueur. Il ne verra finalement pas le jour, Essential cesse toutes ses activités.

Source : Essential