Accueil » Actualité » Et si SpaceX embarquait un Cybertruck modifié sur Mars ?

Et si SpaceX embarquait un Cybertruck modifié sur Mars ?

Un designer automobile s’est demandé ce à quoi pourrait ressembler le Cybertruck de Tesla si SpaceX décidait d’en faire un véhicule destiné à la colonisation de Mars. Le résultat est impressionnant et pourrait bien donner des idées sur Terre.

Image 1 : Et si SpaceX embarquait un Cybertruck modifié sur Mars ?
Crédits : Charlie Automotive

Tesla et SpaceX sont 2 sociétés sœurs, elles ont le même père, Elon Musk. Elles collaborent même sur certains projets comme les propulseurs à gaz froid qui feront de la future Tesla Roadster une voiture digne de James Bond. Les voir travailler ensemble pour la colonisation de Mars n’aurait rien d’étonnant.

Tesla sur Mars, le rêve éloigné de la réalité

Ce n’est évidemment qu’un rêve pour les fans des 2 entreprises, et pourtant ce ne serait pas la première fois qu’une fusée de SpaceX emporterait une voiture de Tesla dans l’Espace. Comment en effet oublier le Roadster d’Elon Musk et de Spaceman, son conducteur, en train de voguer dans le vide interplanétaire. L’idée du Cybertruck imaginé par Charlie Automotive est différente puisqu’il a cherché à en faire un véhicule de transport et d’exploration spatiale.

Afin d’améliorer la mobilité du véhicule, Charlie Automotive l’a équipé d’un double essieu à l’arrière, offrant ainsi au Cybertruck 6 roues motrices. De plus, le pick-up est dorénavant équipé de roues mecanum. Également appelées roues omnidirectionnelles, ces roues disposent de galets placés à 45°. Ils permettent le déplacement latéral du véhicule ainsi que sa rotation sur place. Si le Rivian R1T en est capable, ce demi-tour sur place n’est possible que sur un terrain meuble.

Il est toutefois difficile d’envisager le Cybertruck comme véhicule utilisé sur le terrain, qu’il soit lunaire ou martien. Le pick-up n’a pas été pensé pour l’Espace, il est donc extrêmement lourd. Le poids est une question critique dans l’exploration spatiale. Le rover lunaire Apollo utilisé sur la Lune entre 1971 et 1972 ne pesait que 210 kg. Le Cybertruck devrait quant à lui dépasser les 3 tonnes. Si l’ensemble est peu réaliste, le rendu est fantastique, particulièrement l’animation qui reprend le style des vidéos tournées sur la Lune lors des missions Apollo.

Source : AutoEvolution