Accueil » Actualité » Etats-Unis vs Chine : et si Apple faisait fléchir Donald Trump ?

Etats-Unis vs Chine : et si Apple faisait fléchir Donald Trump ?

Lourdement pénalisée par le sujet des taxes douanières sur les produits chinois, la firme californienne tente de raisonner la Maison Blanche. Avec succès ?

Apple vs Samsung Trump taxes Chine

A la tête d’Apple depuis huit ans maintenant, Tim Cook a maintes fois démontré qu’il sait être très persuasif quand il le faut. Sa dernière plaidoirie aurait même laissé bouche bée le Président des Etats-Unis. Les deux hommes se sont en effet entretenus, en fin de semaine dernière, autour de la problématique des nouvelles taxes douanières imputées sur les produits électroniques chinois. Cette majoration de 10% touche en effet directement le catalogue high-tech d’Apple dont la plupart des composants sont conçus en Chine.

L’échéance se fait d’ailleurs pressante puisque la taxe devrait entrer en vigueur dès le 1er septembre prochain, impactant le prix de certains produits comme l’Apple Watch ou encore les Airpods. Maigre lot de consolation : l’ex entreprise préférée de la génération Y est parvenue à obtenir un délai sur l’imposition de ses iPhone, iPad et Mac. Qui, elle, deviendra effective le 15 décembre.

Make Apple great again?

Tim Cook ne s’avoue pas vaincu pour autant et a décidé d’appuyer sur le nerf sensible de Donald Trump : le patriotisme économique. Car selon le successeur de Steve Jobs, pénaliser Apple, c’est pénaliser l’un des fleurons de l’économie américaine en laissant prospérer son principal concurrent coréen, non soumis aux droits de douane. Samsung, ennemi national ? L’image semble en tout cas préoccupé fortement le locataire de la Maison Blanche : « Il m’a fourni un argument très convaincant. Maintenant, j’y pense sérieusement ! »

Chez Apple, on imagine qu’émergent d’autres pensées plus pragmatiques. Faudra-t-il revoir sa marge à la baisse ou prévoir une hausse des prix sur les produits concernés par la hausse des taxes douanières ?

>> Les nouveaux iPhone devraient faire leur entrée le 10 septembre