Accueil » Actualité » Facebook a utilisé les données personnelles de ses utilisateurs pour écraser ses concurrents

Facebook a utilisé les données personnelles de ses utilisateurs pour écraser ses concurrents

Facebook est de nouveau sous le feu des projecteurs pour une affaire liée à l’utilisation des données personnelles. De récentes révélations accusent le géant des réseaux sociaux d’avoir exploité les informations de ses utilisateurs pour faire pression sur la concurrence.

Des documents confidentiels révèlent que le réseau social se serait servi des données personnelles des membres de la plateforme pour causer du tort à ses concurrents et privilégier ses partenaires.

Image 1 : Facebook a utilisé les données personnelles de ses utilisateurs pour écraser ses concurrents

Que fait Facebook de mes données personnelles ?

Le média américain NBC News a en sa possession 7000 pages de documents internes qui dévoilent comment Facebook a utilisé les données de ses utilisateurs comme moyen de pression sur ses partenaires. En résumé, le réseau social aurait utilisé des informations telles que les photos et contacts de ses membres comme monnaie d’échange avec d’autres sociétés. À titre d’exemple, NBC News rapporte que le géant Amazon aurait reçu un accès privilégié à ces données, grâce à la quantité importante de publicités qu’il diffusait sur la plateforme.

Facebook partage nos données avec des opérateurs téléphoniques et fabricants de téléphones

Les entreprises faisant de l’ombre à Facebook se seraient vues, quant à elles, refuser l’utilisation des informations des utilisateurs du réseau social. C’est le cas notamment de l’application MessageMe, à qui la firme de Zuckerberg aurait refusé l’accès aux données, suite à la menace que représentait le service de messagerie sur le marché. Facebook aurait également usé de stratégies similaires avec les développeurs d’applications, qui après avoir été incités à concevoir des services pour la plateforme, auraient été privés de l’accès aux fameuses données.

Vie privée : quand Facebook vous écoute

Facebook n’a pas encore fait de commentaire officiel au sujet de l’affaire. Un représentant du groupe a cependant déclaré à l’agence Reuters que ces « vieux documents ont été sortis de leur contexte par quelqu’un qui a des arrière-pensées contre Facebook. ». Cet énième scandale pourrait coûter cher à la société, qui a déjà été condamnée cette année à payer une amende record de 5 milliards de dollars dans le cadre de l’affaire Cambridge Analytica.

Source : NBC News

Facebook à l’origine d’une nouvelle fuite de données personnelles