Accueil » Actualité » Facebook : bientôt la fin du compteur de likes

Facebook : bientôt la fin du compteur de likes

Les likes pourraient bientôt disparaître de Facebook. Le réseau social teste le retrait du nombre de « J’aime », une expérience déjà en cours sur Instagram.

Image 1 : Facebook : bientôt la fin du compteur de likes

La firme de Mark Zuckerberg veut que ses utilisateurs s’intéressent davantage au contenu des publications et non à leur popularité. Après Instagram, c’est au tour de Facebook de tester le retrait du compteur de « J’aime ».

Le test Instagram élargi à Facebook

Facebook pourrait bientôt cacher le nombre de « likes ». L’information a été repérée par l’ingénieur expert en applications Jane Manchun Wong, puis confirmée par le réseau social. Sur les captures d’écran publiées par Wong, on peut toujours voir le nom d’une des personnes ayant réagi aux publications, mais pas le nombre de « réactions ». Celui-ci resterait cependant présent sur les commentaires des posts.

Il y a quelques mois, le groupe avait annoncé un test similaire sur l’application Instagram. La mesure a été d’abord lancée au Canada, où elle semble avoir rencontré un certain succès. Le réseau social a donc récemment décidé de l’étendre à six autres pays. Dans le cas d’Instagram, les utilisateurs peuvent toujours voir le nombre de mentions « J’aime » de leurs publications, mais pas leurs contacts. Le test n’est pas encore effectif sur Facebook, mais on imagine que la fonctionnalité pourrait également rester accessible à l’auteur du post.

Certains utilisateurs, en particulier les plus jeunes, sont devenus très dépendants de la recherche constante de popularité sur les réseaux sociaux. À priori, le retrait du compteur de « likes » pourrait donc avoir des effets positifs sur le bien-être des abonnés. Le groupe Facebook n’a cependant jamais communiqué sur les vraies raisons de cette mesure. L’absence de ce « score » de popularité incitera-t-il les utilisateurs à publier d’avantage ? Facebook semble en tous cas avoir sa petite idée…