Accueil » Actualité » Facebook : la justice italienne condamne une mère qui a publié des photos de son fils

Facebook : la justice italienne condamne une mère qui a publié des photos de son fils

Image 1 : Facebook : la justice italienne condamne une mère qui a publié des photos de son fils

C’est une première en Italie. En décembre dernier, la cour civile de Rome a condamné la mère d’un adolescent de 16 ans à 10 000 euros d’amende si elle ne supprimait pas les photos le concernant sur Facebook.

En conflit avec sa mère, un adolescent de 16 ans a porté plainte contre elle afin qu’elle retire les publications à son propos sur le réseau social Facebook. Celle-ci le décrivait en effet publiquement comme un « malade mental » ou un « tueur », comme le relate le site du quotidien italien Avvenire. Elle a également mis en ligne plusieurs photos de lui publiées sans son consentement et portant atteinte à sa réputation. L’adolescent a demandé à la justice italienne de pouvoir être émancipé et partir étudier aux États-Unis, considérant son cadre de vie actuel comme particulièrement néfaste pour son développement, notamment en raison des publications de sa mère dont il est la cible sur les réseaux sociaux. La juge romaine Monica Velletti a finalement condamné la mère de l’adolescent à supprimer toutes les publications le concernant sur Facebook, mais aussi à payer 10 000 euros si la suppression n’est pas effectuée.

Ce n’est pas la première fois que la justice italienne sanctionne des parents qui viendraient à publier des photos de leurs enfants sans leur accord. Le droit italien est en effet particulièrement protecteur des droits de l’enfant. En novembre dernier, une juridiction à Mantoue avait déjà sanctionné une mère ayant mis en ligne des photos de ses deux jeunes enfants sans l’accord du père, après leur divorce. La justice avait alors statué au nom de la nécessité de la protection de l’image des enfants et la protection de la confidentialité des données personnelles.