Accueil » Actualité » Facebook mettra fin aux stories de groupe la semaine prochaine

Facebook mettra fin aux stories de groupe la semaine prochaine

À partir du 26 septembre prochain, il ne sera plus possible de créer des stories à l’intérieur des groupes Facebook. Ces photos ou vidéos qui disparaissent en 24 heures ne sont bientôt plus de mise.

Image 1 : Facebook mettra fin aux stories de groupe la semaine prochaine

Facebook vient d’annoncer sa décision de mettre fin à la possibilité pour les membres ou administrateurs de groupes de partager des stories au sein même du groupe. Cela prendra effet le 26 septembre à 18 h.

Aucune justification de la part de Facebook

Il n’aura fallu qu’un peu plus de 10 mois pour que Facebook ne fasse naître puis mourir cette fonctionnalité largement inspirée de Snapchat. Lancée en décembre 2018, elle était vue comme un bon moyen pour le réseau social de générer des revenus puisque, dès son lancement, il était possible pour les annonceurs d’intercaler des publicités entre les stories. Jusqu’à 250 stories pouvaient être postées sur chaque groupe par les membres ou les modérateurs suivant les paramètres du groupe.

Facebook a commenté sa décision : « Nous mettons fin aux stories de groupe car nous voulons être sûrs que les fonctionnalités présentes dans les groupes permettent aux gens d’interagir de manière fun et utile, et nous cherchons constamment à améliorer l’expérience des communautés sur Facebook ». Ce court communiqué n’explique pas pour autant les raisons qui ont mené à la suppression de cette fonctionnalité.

Il n’est possible que de spéculer. Peut-être les stories n’étaient-elles finalement pas la poule aux œufs d’or qu’avait espérée la firme de Menlo Park. Peut-être ce sont-elles rapidement transformées en nid à spams, difficiles à gérer pour les administrateurs. Cette disparition va, quoi qu’il en soit, affecter le milliard et demi d’utilisateurs qui se rendent régulièrement sur les groupes Facebook. Nul doute que leur disparition ne restera pas inaperçue et que certains utilisateurs mécontents ne manqueront pas de faire entendre leur voix.