Accueil » Actualité » Facebook ne sait pas comment gérer les données de ses utilisateurs, révèle un document interne

Facebook ne sait pas comment gérer les données de ses utilisateurs, révèle un document interne

Un document interne écrit par les ingénieurs de Facebook révèle que le réseau social ne sait pas comment gérer les données de ses utilisateurs. Il révèle notamment que Facebook n’a pas « un niveau de contrôle adéquat » pour se conformer aux mesures de confidentialité.

Après la maltraitance des enfants qui n’est pas correctement modérée, Facebook est au cœur d’une nouvelle polémique. Cette fois-ci, elle concerne la confidentialité de ses utilisateurs. La fuite d’un document interne rédigé par des ingénieurs du réseau social révèle qu’il est incapable de gérer une grande partie des données personnelles de ses utilisateurs.

Facebook
Facebook – Crédit : Timothy Hales Bennett / Unsplash

Les ingénieurs de la confidentialité de l’équipe Ad and Business Product de Facebook ont rédigé le rapport l’année dernière. Nous ne savons pas s’il a été lu par la direction de Meta qui est la maison-mère de Facebook. En tout cas, le rapport décrit une plateforme sociale qui ne maîtrise pas la gestion des données personnelles. Un constat plutôt inquiétant pour une plateforme regroupant approximativement 1,9 milliard d’utilisateurs.

Facebook a du mal à se conformer aux nombreuses réglementations sur la confidentialité des utilisateurs

En fait, le document des ingénieurs de Facebook décrit comment le réseau social pourrait répondre aux réglementations sur l’utilisation des données. Des pays comme l’Inde et l’Afrique du Sud ont effectivement adopté de nouvelles lois sur l’utilisation des données auxquelles Facebook doit se conformer.

Selon les ingénieurs, « nous n’avons pas un niveau adéquat de contrôle et d’explicabilité sur la façon dont nos systèmes utilisent les données, et nous ne pouvons donc pas apporter en toute confiance des changements de politique contrôlés ou des engagements externes tels que ‘nous n’utiliserons pas les données X à des fins Y’ ». Néanmoins, « c’est exactement ce que les régulateurs attendent de nous, augmentant notre risque d’erreurs et de fausses déclarations », avertissent les ingénieurs.

À lire aussi > Perroquet, bébé tigre, le trafic d’animaux protégés pullule sur Facebook

Gérer les données sur Facebook, c’est comme verser une bouteille d’encre dans un lac et essayer de récupérer l’encre

Apparemment, ce problème de gestion des données est causé par l’utilisation de systèmes « ouverts ». Ceux-ci mélangent les données propriétaires des utilisateurs, les données tierces des utilisateurs et les données sensibles. Il y a un manque de systèmes « fermés » pour ne pas mélanger les données. Les ingénieurs ont utilisé une métaphore intéressante pour décrire à quel point le suivi des données est compliqué sur Facebook.

Selon eux, c’est comme verser une bouteille d’encre dans un lac et essayer de remettre l’encre dans la bouteille. « Cette bouteille d’encre est un mélange de toutes sortes de données utilisateur (3PD, 1PD, SCD, Europe, etc.). Vous versez cette encre dans un lac d’eau (nos systèmes de données ouverts ; notre culture ouverte) … et ça coule… partout. Comment remettre cette encre dans la bouteille ? Comment l’organisez-vous à nouveau, de sorte qu’il ne coule que vers les endroits autorisés du lac ? » Un employé de Facebook n’a pas hésité à dénoncer de manière plus directe ce problème. Pour lui, la gestion des données dans les systèmes de Facebook est un « shitshow », ce qui se traduit par « spectacle de merde » en français.

Source : Engadget