Accueil » Actualité » Facebook tente de rassurer utilisateurs et partenaires après son piratage

Facebook tente de rassurer utilisateurs et partenaires après son piratage

Moins d’une semaine après avoir révélé que 50 millions de comptes ont été piratés, Facebook souligne que les hackers n’ont pas pu accéder aux applications tierces. Des milliers d’applications et de sites Internet utilisent Facebook Connect comme moyen de créer un compte et de se connecter. Plusieurs responsables de sécurité se sont donc demandé, s’il y avait un risque et si les hackers avaient pu avoir accès à ces données.

Image 1 : Facebook tente de rassurer utilisateurs et partenaires après son piratage

Le géant des réseaux sociaux a apporté une première réponse. Guy Rosen, vice-président de la gestion des produits, précise qu’ils ont analysé les logs effectués sur les autres programmes. Pour l’instant, ils n’ont trouvé aucune preuve confirmant que les pirates ont réalisé une telle prouesse. L’enquête se poursuit et il se pourrait que la compagnie découvre d’autres mauvaises surprises.

Vers la remise en cause d’un modèle ?

Selon les dernières informations, plus d’un milliard de personnes utilisent Facebook quotidiennement. Afin de séduire les clients, les développeurs simplifient l’accès à leurs applications en acceptant la connexion à partir d’un compte FB. D’après M. Rosen, les développeurs du réseau social sont en train de créer un outil qui permettra aux programmeurs de chaque site de réaliser une vérification manuelle de sécurité.

>>> Piraté, Facebook risque aussi une amende record