Accueil » Actualité » Facebook vous avertit si vous partagez un article de plus de trois mois

Facebook vous avertit si vous partagez un article de plus de trois mois

Facebook met en place dès aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité : si vous partagez un article de plus de trois mois, vous serez prévenu.

Qui n’a jamais partagé sur son mur Facebook une news complètement obsolète, datant de l’an dernier, en pensant qu’elle est tout à fait d’actualité ? En effet, nous n’avons pas tous le réflexe de vérifier une information avant de cliquer sur l’icône « partager ». Les utilisateurs du réseau social auront désormais l’accès à une nouvelle fonctionnalité qui affichera un message d’avertissement si la publication partagée a plus de 90 jours.

Image 1 : Facebook vous avertit si vous partagez un article de plus de trois mois

Cette notification apparaitra sous la forme d’une fenêtre. Lorsque vous cliquerez sur le bouton de partage d’un article trop ancien, vous serez invité à valider votre choix. Vous pourrez donc partager la publication si vous le souhaitez, après avoir cliqué sur l’avertissement. Il est possible que la fonction ne soit pas encore applicable si vous copiez-collez un lien.

Oculus Go : Facebook abandonne son casque d’entrée de gamme

Cette nouveauté devrait être mise en œuvre dès aujourd’hui. Bien sûr, certains articles anciens sont encore très pertinents et il est toujours intéressant de les partager. Cette fonction vous permettra juste de contrôler facilement si l’information est récente ou non. Nous passons beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Nous savons que les titres que nous lisons dans notre fil d’actualité, même si nous ne cliquons pas sur les liens pour ouvrir les articles, influencent notre perception du monde et des évènements. Ainsi, Facebook souhaite inviter ses utilisateurs à une utilisation plus consciente de ce qu’ils sont amenés à publier, et limiter l’effet des fake-news.

Prochainement, Facebook envisage de proposer d’autres fonctions de ce type, notamment en ce qui concerne les informations relatives au COVID-19. Il s’agirait de fournir le contexte et la source du lien, dans le but de partager des informations de santé plus fiables. De son côté, Twitter a récemment testé une nouvelle fonctionnalité avertissant les personnes avant qu’elles partagent un article n’ayant pas été lu. Certains utilisateurs apprécieront de voir ces mesures de lutte contre la désinformation mise en place par les géants des réseaux sociaux.

Facebook : comment transférer ses photos vers Google Photos ?

Source : Thenextweb