Accueil » Actualité » Facebook vous informera lorsque vous partagerez de fausses informations sur la COVID-19

Facebook vous informera lorsque vous partagerez de fausses informations sur la COVID-19

Facebook et les réseaux sociaux sont très engagés dans la lutte face aux fausses informations. Le géant californien va prendre des mesures encore plus directes pour prévenir les utilisateurs lorsque ceux-ci partageront de fausses informations sur la COVID-19, notamment à l’aide de notifications.

Les notifications seront envoyées à tous les utilisateurs qui ont aimé, commenté ou partagé un message que Facebook a supprimé dans le cadre de ses règles contre la désinformation sur la COVID-19.

Facebook notification COVID-19 - Facebook
Facebook notification COVID-19 – Crédit : Facebook

Facebook a été un des premiers réseaux sociaux à se joindre à la lutte contre la COVID-19, notamment avec des améliorations apportées à Messenger. Cependant, le réseau social n’est pas toujours allé dans le sens de la prévention. En effet, Facebook demanderait à ses modérateurs de risquer leur vie en retournant travailler en présentiel, un comportement condamné par les employés. Apple et Google avaient également coopéré pour tracer les contacts physiques entre personnes.

Facebook veut lutter contre les fausses informations sur la COVID-19

Les utilisateurs qui ouvrent les notifications de Facebook après avoir aimé, commenté partagé un message supprimé seront dirigés vers une page contenant une image miniature du message, une description de l’article qu’ils ont aimé, partagé ou commenté, et la raison pour laquelle il a été supprimé. De plus, la page d’accueil comprendra également des liens vers des ressources et des mesures éducatives pour lutter contre la COVID-19. Enfin, Facebook vous proposera de se désabonner du groupe qui a initialement publié la fausse information.

Il est assez étonnant de voir Facebook prendre de telles mesures un an après le début de la pandémie, mais mieux vaut tard que jamais. Ce mois-ci, Facebook a également dévoilé un plan d’action pour lutter contre les fausses informations sur les vaccins COVID-19. En effet, il est par exemple désormais interdit d’affirmer que le vaccin contient des micropuces, ou de partager des théories conspirationnistes concernant la vaccination.

Il est important de noter que Facebook n’enverra ces alertes qu’aux utilisateurs qui ont interagi avec des informations erronées que Facebook juge suffisamment dangereuses pour supprimer. Cela ne va donc pas supprimer totalement les fausses informations du réseau social, mais seulement les plus importantes. Les utilisateurs seront donc toujours invités à prendre des mesures eux-mêmes pour vérifier les informations qu’ils partagent avec leurs amis.

Source : Facebook