Accueil » Actualité » Ferrari doit présenter deux modèles cette année, et pourquoi pas une électrique ?

Ferrari doit présenter deux modèles cette année, et pourquoi pas une électrique ?

Ferrari vient d’annoncer le lancement de deux nouveaux modèles d’ici la fin de l’année. Cherchant à entrer dans des marchés encore inexplorés, le constructeur italien pourrait bien accélérer l’électrification de sa gamme.

Image 1 : Ferrari doit présenter deux modèles cette année, et pourquoi pas une électrique ?
Crédits : Ferrari

Ferrari garde une position offensive sur le marché des voitures sportives de luxe, avec l’électrique en ligne de mire. Enrico Galliera, directeur marketing et commercial, le confirme : « Nous avons besoin de consolider le lancement de nos cinq nouveaux produits l’année passée, mais nous ne cessons de chercher de nouvelles opportunités pour grossir en tant qu’entreprise et que business ».

Vers une multiplication des hybrides rechargeables chez Ferrari

2019 a été une année majeure pour Ferrari avec la sortie de 5 modèles dont la F8 Tributo, la Roma et la SF90 Stradale. Si les 2 premières sont des voitures thermiques, la dernière est une hybride rechargeable. Elle est la première siglée du cheval cabré et la plus puissante du constructeur grâce à une puissance totale de 1000 chevaux et un couple maximal de 900 Nm. Elle pourrait préfigurer la direction que souhaite donner le constructeur à ses véhicules à venir.

Ferrari ne cache pas ses ambitions. Ce ne sont pas moins de 15 nouveaux modèles qui sont prévus sur 5 ans. Si la pandémie de Covid-19 a retardé les annonces, maintenant que l’usine de Maranello est rouverte, plus rien ne devrait empêcher le constructeur de dévoiler ses 2 nouveaux véhicules d’ici la fin de l’année. Enrico Galliera est confiant : « nous avons l’intention de faire la une ». Si le premier devrait être la version décapotable de la SF90 Stradale, dite Spider, pour le second, le constructeur pourrait bien imiter la Koenigsegg Gemera, la première supercar hybride 4 places.

Comme le directeur marketing l’explique, Ferrari ne compte laisser aucun marché inexploré à condition que le constructeur puisse garder l’image de sportivité et de luxe chère à la marque. Ainsi en 2022 sortira la Ferrari Purosangue, son premier SUV, dont l’une des 2 versions sera équipée d’une motorisation V6 hybride rechargeable. La première GT tout électrique serait prévue pour 2025, mais devant la vitesse de l’adoption de l’électrique par les ménages qui a triplé en France en seulement un an, le constructeur italien pourrait bien chercher à accélérer le mouvement et a d’ailleurs récemment déposé un brevet de plateforme électrique.

Source : Autocar