Accueil » Actualité » Derrière ce drôle d’hélicoptère se cache un drone high-tech

Derrière ce drôle d’hélicoptère se cache un drone high-tech

Image 1 : Derrière ce drôle d'hélicoptère se cache un drone high-tech

L’US Navy vient de dévoiler un drôle d’engin. Le MQ+8C ressemble trait pour trait à un hélicoptère… sans en être un.

Le premier vol du Fire Scout remonte à 2013. Plus de 5 ans après, le véhicule atteint sa « capacité opérationnelle initiale« .  Autrement dit, le MQ-8C de Northrop Grumman peut remplir certaines missions. Inspiré du Bell 407, ce modèle est à la fois plus grand et plus performant que le 8B.

Fire Scout : un support pour toutes les missions

Ce drone bénéficie d’une large autonomie, soit 12 heures de vol. Les ingénieurs ont renforcé sa capacité : le MQ-8C peut transporter trois fois plus de charges utiles, 317 kg pour être précis. Parmi les nouveaux équipements figure un nouveau radar doté d’un champ de vision plus large. L’appareil autorise un mode de ciblage air-air. Grâce à ces améliorations, le Fire Scout sera en mesure de remplir de nombreuses missions comme les reconnaissances ou le soutien aux unités aériennes, terrestres et navales.

Selon les informations disponibles, le déploiement du MQ-8C n’est pas encore pour cette année. Les autorités prévoient de le déployer à partir de 2021. Néanmoins, l’appareil fournit de précieuses indications sur les ambitions de l’US Navy : concevoir des véhicules automatiques autonomes et capables d’assurer plusieurs types de mission.

>>> La Chine aurait hacké l’US Navy