Accueil » Actualité » Fireball, cet adware qui vous espionne et contrôle votre ordinateur [Sponso]

Fireball, cet adware qui vous espionne et contrôle votre ordinateur [Sponso]

Sur Internet, les menaces se font de plus en plus sournoises. Sous les apparences d’un programme licite, Fireball transforme votre Mac ou votre PC en afficheur de publicités mais permet aussi à des cybercriminels d’en prendre le contrôle.

Image 1 : Fireball, cet adware qui vous espionne et contrôle votre ordinateur [Sponso]Les récentes a Les adwares ne sont pas une menace nouvelle. Loin s’en faut. Ces logiciels enquiquinants s’infiltrent au cœur du navigateur pour pervertir vos recherches par des publicités indésirables et ouvrent sans raison apparente des fenêtres publicitaires sur le bureau.
Ils sont souvent considérés comme plus embêtants que réellement dangereux. À tort. Non seulement les publicités affichées orientent souvent vers des sites d’arnaques ou contrôlés par des cybercriminels (pour vendre par exemple des contrefaçons), mais elles affichent aussi parfois des bandeaux publicitaires contenant des exploits pour infiltrer votre machine et y introduire des malwares.

Fireball, le sournois

Le dernier Adware en date, dénommé Fireball, vient une nouvelle fois rappeler à quel point ces vermines logicielles, toujours délicates à supprimer, peuvent se révéler dangereuses. Fireball a infecté des dizaines de millions de machines de par le monde. Des PC comme des Macs ! Car, oui, dans le cas de Fireball, les utilisateurs des machines Apple ne sont pas davantage à l’abri que ceux de l’univers Windows.

Image 2 : Fireball, cet adware qui vous espionne et contrôle votre ordinateur [Sponso]
Produit par une agence de marketing digital chinoise et considéré comme un simple outil publicitaire, Fireball se présente comme un logiciel licite doté d’un certificat numérique. Il s’installe à votre insu lorsque vous téléchargez certains logiciels gratuits comme SoSo Desktop ou FVP Imageviewer par exemple. Une fois installé sur le PC, il commence par reconfigurer les moteurs de recherche et la page d’accueil de vos navigateurs Web (et vous empêche ensuite de modifier ces réglages). Comme bien d’autres adwares, le logiciel modifie automatiquement les pages pour afficher des publicités et génère automatiquement du trafic vers les moteurs de recherche en incluant des pixels de tracking pour collecter des informations privées sur l’utilisateur qui sont ensuite revendues aux agences publicitaires. Mais le vrai danger est ailleurs. Car Fireball ne s’arrête pas là. Il est capable d’installer sans votre consentement des extensions aux navigateurs, certaines d’entre elles venant booster ses revenus publicitaires. Pire encore, il peut exécuter n’importe quel code sur l’ordinateur, ce qui en fait une porte dérobée particulièrement dangereuse. Symantec reconnaît et classe d’ailleurs Fireball comme un « Trojan » plutôt qu’un « Adware ».

Une menace sur PC comme sur Mac

Fireball rappelle ainsi à tous l’importance de faire très attention aux logiciels que l’on croit gratuits et que l’on télécharge sans précaution particulière depuis Internet. Nombre d’entre eux embarquent des adwares qui peuvent se révéler dangereux pour la sécurité de votre système et de vos données, sans compter les atteintes à la vie privée qui découlent de leur suivi de vos activités sur le Web.
Ce malware rappelle aussi l’importance de protéger son ordinateur avec une suite de sécurité moderne, à même de contrer des menaces aussi sournoises, de défendre efficacement votre identité en ligne, de renforcer les navigateurs Web et de protéger activement aussi bien les PC sous Windows que les Mac sous Mac OS X. Une suite comme Norton Security Deluxe permet, par exemple, de protéger 5 appareils du foyer, Mac et PC, mais aussi smartphones et tablettes, contre toutes les formes de malwares et d’attaques venues d’Internet.