Accueil » Dossier » Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Image 1 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Interface générale

Les nouveautés sont légion dans cette version 4 de Firefox. Alors que le logiciel n’en est pour l’instant qu’au stade de la pré Alpha, il est déjà possible d’avoir un aperçu de ce que cette nouvelle version pourrait nous apporter. À commencer par l’interface qui, même s’il ne s’agit pas d’une version définitive, révolutionne quelque peu l’apparence du navigateur.

Changements possibles

En effet, dans la mesure où les premières versions bêta devraient arriver vers la fin du mois de juin, pour une version finale au mieux pour la fin de l’année, il convient de préciser que chacune des nouveautés présentes dans le logiciel pour l’instant n’a rien de définitif. « Il est encore tôt dans le processus de développement pour se prononcer sur toutes les fonctions qui seront présentes. Certaines pourraient être retirées de la version 4, d’autres pourraient être ajoutées », nous a précisé Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, contacté au téléphone. L’interface fait bien sûr partie de ces améliorations encore en mouvement, bien qu’une chose soit sure : elle sera radicalement différente de l’ancienne.

Cette interface, qui semble largement s’inspirer de Chrome, en reprend certains aspects : onglets placés le plus haut possible, suppression ou déplacement de certains boutons (comme « actualiser » ou la page d’accueil), etc. Certains détails sont toutefois plaisants, comme la possibilité de connaître l’avancement du chargement d’une page simplement depuis son onglet. D’une manière générale, cette interface épurée semble plus plaisante que les précédentes.

Image 2 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Géolocalisation


La géolocalisation fait son retour dans cette version 4 de Firefox. Comme pour les actuelles versions, le navigateur est capable de partager avec le site visité les coordonnées de l’internaute. Cela peut servir notamment pour proposer des services proches de l’utilisateur ou encore calculer un itinéraire simplement. Mozilla en a profité pour améliorer cette fonction dans Firefox 4, notamment en ce qui concerne le contrôle que l’utilisateur a sur elle.

Celle-ci devient en effet plus claire et mieux signalée. D’une part, le simple bandeau présent en haut de la page lors du partage des coordonnées est remplacé par une icône, située à gauche de la barre d’adresse. Une fois cliquée, cette icône dévoile une bulle dans laquelle il est possible d’activer ou de désactiver le partage le service de géolocalisation. Accessible à tout moment, ce bouton permettrait donc de se tenir en permanence au courant de ce que son navigateur partage.

Image 3 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Switch to Tabs


Toujours dans un souci de simplicité d’utilisation, Mozilla a créé la fonction Switch to Tab. Sous ce nom barbare se cache une fonction destinée à éviter, après plusieurs heures de travail sur le navigateur, d’ouvrir plusieurs fois le même onglet.

Cette fonction reprend le principe de la barre d’adresse intelligente de Firefox. Il suffit en réalité de taper le nom du site sur lequel l’internaute désire se rendre. Si un onglet a déjà été ouvert pour ce site, le navigateur propose alors d’aller directement à cet onglet, sans en ouvrir un nouveau pour accéder au même site. « Cela permet par exemple d’éviter d’avoir, à la fin de la journée, 5 fois le même onglet ouvert sur Gmail », nous explique Tristan Nitot.

Image 4 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

App Tabs


La fonction App Tabs (connue également sous le nom de Persistent Tabs) possède la particularité de se baser sur les préférences de l’internaute. Le principe est simple : permettre de retrouver, d’un seul click, les onglets les plus utilisés.

Ces onglets se trouvent donc en permanence dans le coin supérieur droit du navigateur, et n’en bougeront pas tant qu’ils ne seront pas fermés. Ils viennent ainsi se placer à côté du bouton dédié à la page d’accueil, et restent constamment accessibles, même si le nombre trop important d’onglets encombre l’espace.

Image 5 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Gestion des mots de passe


Au rang des améliorations, le gestionnaire de mots de passe devrait, lui aussi, connaitre quelques ajustements. Présent depuis les premières versions de Firefox, il se voit à nouveau simplifié et devient plus complet.

Pour commencer, il devient accessible depuis le bouton décrivant le nom et l’identité du site Web consulté. Le module apparaît alors dans une bulle similaire à celle présentée par l’outil de géolocalisation. Une fois activé, il permet donc d’accéder aux paramètres concernant les mots de passe liés au site.

Image 6 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Réglages par site

Firefox 4 permettrait d’appliquer des réglages au cas par cas, pour les sites visités. Le menu déroulant du bouton dédié à l’identité du site affiche donc des informations sur le site visité, mais offre aussi la possibilité de supprimer directement ce site de l’historique, ou encore de paramétrer certains réglages particuliers, qui seront applicables pour ce site uniquement.

Image 7 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Permissions pour les sites

Mozilla continue d’oeuvrer pour la simplicité d’utilisation de son navigateur. Cette fois, il s’agit de gérer, pour chacun des sites visités, les droits que ceux-ci auront sur les données personnelles de l’internaute. Regroupant, pour la grande majorité, des fonctions déjà présentes dans les anciennes versions de Firefox, cet onglet accessible depuis la fenêtre de paramètres de Firefox propose ainsi des réglages très complets.

Très intuitif, cet onglet d’options permet de régler, pour chaque site, les mots de passe enregistrés, les cookies, la géolocalisation, les données enregistrées, les extensions activées ou le blocage des pop-up.

Image 8 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Gestion des extensions


Autre nouveauté importante prévue dans ce Firefox 4 : un nouveau gestionnaire d’extensions. D’une part, celui-ci est plus simple d’utilisation que son prédécesseur, et se montre plus complet. Pour chaque extension, un petit texte descriptif est présent, de même qu’une note sur cinq, la date de la dernière mise à jour ainsi que les ressources occupées par chaque extension. Une interface est spécialement dédiée à l’installation de nouveaux plug-ins, et se montre assez simple et pratique.

Image 9 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Jetpack


Impossible de parler du nouveau gestionnaire d’extensions de Firefox sans parler de Jetpack, pierre angulaire de ce nouveau système. Il s’agit du nouvel outil de développement dédié tout spécialement aux plug-ins du navigateur. Son principal intérêt est de ne pas requérir un redémarrage du navigateur lors de l’installation de nouvelles extensions. « Nous avons constaté que beaucoup de gens hésitaient à installer de nouveaux plug-ins devant l’obligation de redémarrer Firefox », nous a expliqué Tristan Nitot.

Évidemment, cela va impliquer que la plupart des extensions existantes pour Firefox actuellement vont devoir être recréées à partir de ce kit de développement. Mozilla propose d’ores et déjà un site, Jetpack Gallery, où les extensions déjà créées par les premiers développeurs sont disponibles.

Image 10 : Firefox 4 : toutes les nouveautés du futur navigateur

Performances


« Une des plus grosses nouveautés à attendre dans Firefox 4, c’est l’amélioration des performances », Tristan Nitot a été catégorique sur ce point. La rapidité est certainement un point très important pour Mozilla dans cette version de Firefox. De l’interface à la gestion du JavaScript, tout devrait être réécrit de manière à donner une nouvelle jeunesse au navigateur.

De même, un des objectifs pour Mozilla avec cette nouvelle version est l’optimisation du navigateur sur tous types de matériels. Ainsi, des optimisations pour Direct 2D sous Windows devraient être présentes, de même qu’une meilleure intégration à Windows 7 ou encore le support du multitouch.