Accueil » Actualité » Firefox : sous la pression de Chrome et Edge, Mozilla Corp. licencie à nouveau

Firefox : sous la pression de Chrome et Edge, Mozilla Corp. licencie à nouveau

Mozilla Corporation vient de licencier 70 de ses employés espérant ainsi préserver sa structure et poursuivre le développement de son logiciel phare Firefox, mis à mal par Chrome et le retour de Microsoft.

Image 1 : Firefox : sous la pression de Chrome et Edge, Mozilla Corp. licencie à nouveau

Offrir un logiciel gratuit en étant une fondation sans but lucratif qui souhaite se placer en chevalier blanc de la protection de la vie privée en ligne ne rend pas la tâche facile à Mozilla qui a dû se résoudre à licencier une partie de son effectif.

Mozilla se résoud à licencer pour garantir un avenir à Firefox

Hier, ce sont 70 employés de Mozilla Corporation (MoCo) qui ont été licenciés, faute de financements suffisants. Mozilla Corporation, qui existe depuis le 3 août 2005, est la filiale de la Fondation Mozilla en charge du développement et du marketing de Firefox.

Si fin 2017 ils étaient encore 1200 employés, ils ne sont plus aujourd’hui que 1000 à travailler dans l’ensemble du groupe Mozilla, y compris pour la branche commerciale Mozilla Corp. Trouver des fonds n’est pas simple pour Mozilla dont l’essentiel provient d’accords autour de la publicité signés avec Google.

La fondation est donc contrainte, pour garantir son avenir, de suivre une approche beaucoup plus prudente au regard de ses finances. Son but est de mieux répondre aux questions en lien avec la santé de l’Internet et la protection de la vie privée comme avec le Firefox Private Network, son VPN qui pourrait devenir payant quand il sera lancé officiellement. Actuellement, cette fonctionnalité est en bêta gratuite, mais uniquement disponible aux Etats-Unis.

Chrome et Edge Chromium en embuscade

La pression est grande sur le navigateur Firefox dont le nombre d’utilisateurs est en diminution lente, mais constante. En face, Chrome le navigateur de Google ne cesse de gagner des parts de marché. Pire, Microsoft a décidé de ressusciter Edge en changeant son moteur par Chromium, la version open source de Chrome. Chromium Edge a été publié hier et les premiers tests montrent d’excellentes performances. Pas sûr que Firefox Voice, le contrôle à la voix qui vient de faire son arrivée, ne suffise à relancer l’intérêt pour le navigateur.

Source : CNET