Accueil » Actualité » Flashpoint : c’est officiel, le film DC s’est enfin trouvé ses deux réalisateurs

Flashpoint : c’est officiel, le film DC s’est enfin trouvé ses deux réalisateurs

Image 1 : Flashpoint : c'est officiel, le film DC s'est enfin trouvé ses deux réalisateurs

Annoncé il y a quatre ans et sans cesse repoussé, le film consacré au super-héros Flash s’est finalement trouvé deux nouveaux réalisateurs : John Francis Daley et Jonathan Goldstein.

En rumeur depuis janvier, la réalisation du film Flashpoint est désormais officielle. C’est John Francis Daley qui l’a annoncé lui-même dans un message posté sur Twitter, et qui laisse peu de place au doute quant à son implication dans le projet. « Ça arrive! », a-t-il déclaré, en ajoutant un petit GIF du super-héros écarlate. Le réalisateur travaillera avec Jonathan Goldstein qu’il connaît bien, puisque le duo s’étant déjà occupé des scénarios de Spider-Man Homecoming, Tempête de boulettes géantes 2 ou Comment tuer son boss 2.

Rappelons que le film a déjà perdu deux réalisateurs en 2016 : Seth Grahame-Smith et Rick Famuyiwa. Alors qu’il était prévu pour mars 2018, Flashpoint a dû être repoussé, notamment pour laisser la place à Tomb Raider, le film sortant la semaine prochaine sur les écrans français. Dans le meilleur des cas, Flashpoint ne devrait donc pas être diffusé avant le second semestre 2019. Quant à l’acteur principal, il ne fait aucun doute qu’Ezra Miller reprendra le rôle qu’il a déjà incarné dans Justice League.

Flashpoint devrait exploiter la série de comics du même nom, dans laquelle le super-héros Flash remonte le temps pour empêcher le meurtre de sa mère. Mais il change ainsi de nombreux événements, et crée accidentellement une nouvelle timeline et un nouvel univers. Dans celui-ci, Superman a été enfermé par l’armée durant toute sa vie. Sous le masque de Batman se cache Thomas Wayne (le père de Bruce). Oliver Queen n’est pas devenu Green Arrow. Et la princesse Diana est devenue la maîtresse d’Aquaman et a tué la femme de ce dernier.

A l’issue des comics Flashpoint publiés en 2011, tout rentre dans l’ordre, mais un nouvel univers est créé (The New 52), lequel englobe désormais les publications DC, Vertigo et Wildstorm. Bref, les bandes dessinées ont été l’occasion pour l’éditeur de tout remettre à plat et il y a tout lieu d’imaginer que Warner en fasse de même avec ses films au succès moribond, à l’exception de Wonder Woman.