Accueil » Actualité » Ford et Baidu vont tester leurs voitures autonomes à Pékin

Ford et Baidu vont tester leurs voitures autonomes à Pékin

Image 1 : Ford et Baidu vont tester leurs voitures autonomes à Pékin

Toutes les entreprises technologiques et les fabricants automobiles du monde semblent s’être lancés dans la course à qui proposera la première voiture totalement autonome, ou qui respectera la norme SAE L4 tout du moins. Aujourd’hui, ce sont Ford et Baidu qui annoncent une association visant à tester des véhicules autonomes à Pékin avant la fin de l’année.

>> [Test] Ford Edge : Sync 3 + Waze en mode surdimensionné


La norme SAE L4 stipule qu’un véhicule peut se déplacer sans contrôle humain dans certaines zones bien définies et sous des conditions météorologiques bien déterminées. Ford et Baidu souhaiteraient parvenir à respecter ce standard dans les deux ans à venir, ce qui, malgré les moyens conséquents de ces deux géants, n’est pas un défi si facile à remporter. D’autres grands constructeurs et poids lourds de la technologie tels que Mercedes Benz sont aussi intéressés par l’énorme marché chinois et ont déjà obtenu les autorisations nécessaires.

Outre l’intérêt financier de vendre des voitures autonomes aux Chinois, Ford estime que travailler sur cette technologie dans l’Empire du Milieu permettra peut-être d’établir un langage commun à tous les constructeurs. Notons que Ford et Baidu n’en sont pas à leur première collaboration en la matière, puisque les deux compagnies font partie du comité Apollo, un groupe consultatif visant à développer la plateforme de conduite autonome créée par Baidu. Celle-ci a pour objectif de proposer un système de conduite autonome pour tout type de route et de condition dès 2021.


>> À lire : 
Ford va investir 4 milliards $ dans les véhicules autonomes d’ici 2023