Accueil » Actualité » Free a toujours des problèmes de débit

Free a toujours des problèmes de débit

Le deuxième fournisseur d’accès à Internet haut débit français n’a pas manqué d’être sujet à critiques quand à la qualité de la connexion fournie à ses clients. En effet, parmi les reproches faits à l’opérateur, l’un concerne la qualité du téléchargement, parfois déplorable sur une ligne censée très bien supporter ce genre d’utilisation.

Un problème connu

Free filtre-t-il les lignes de ses clients afin de les empêcher de télécharger sur Internet ? C’est la question que beaucoup se posent depuis déjà longtemps, sans jamais avoir pu y apporter une réponse claire et unanime. Nous vous parlions déjà dans notre actualité intitulée “Free a toujours des problèmes de ligne ?” de ces problèmes qui semblent récurrents et pour lesquels Free ne semble pas vouloir faire grand-chose. À l’époque, les clients non-dégroupés de l’opérateur avaient déjà remarqué de forts ralentissements sans aucune raison apparente lors de téléchargements divers, et une pétition a rapidement été lancé après que la suspicion ait été portée du côté de l’opérateur. Free avait déjà dit faire quelque chose pour changer la donne, mais n’a que partiellement réglé le problème, puisque là où certains utilisateurs récupéraient une ligne normale, d’autres continuaient dans leur galère.

Comment cela se passe aujourd’hui ?

Aujourd’hui, certains clients de l’opérateur continuent de constater ces problèmes sur une ligne stable et une connexion correcte. Les téléchargements, notamment sur les réseaux Peer to Peer, continuent d’être lents, voire impossible. “Depuis plusieurs mois, Free aurait mis en place des routeurs Cisco permettant de filtrer le P2P”, explique Le Journal du Freenaute. “Ces routeurs permettent notamment d’équilibrer le trafic P2P par rapport à d’autres services ou application et doivent également permettre de réduire à néant le trafic de paquets de données utilisant des protocoles P2P utilisés par les applications P2P”. Il semble donc clair que le but de Free dans cette manoeuvre est de paralyser le P2P transitant par son réseau, pour peu que ces fameux routeurs aient été mis en place dans ce but précis.