Accueil » Actualité » Free accuse France Télécom de dépasser les délais de livraison

Free accuse France Télécom de dépasser les délais de livraison

Lorsqu’un nouveau client souscrit un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès internet pour une ligne dégroupée, ce fournisseur d’accès doit contacter France Télécom, qui est alors chargé de dégrouper la ligne afin que le FAI puisse fournir ses services au client.

Pour ce faire, France Télécom dispose d’un délai maximum de 7 jours ouvrés pour chaque ligne.

Si l’opérateur historique affirme respecter les délais en affichant des délais de 2.4 jours pour un dégroupage total et 2.7 jours pour un dégroupage partiel, Free ne peut pas en dire autant de l’opérateur, pretextant qu’aucun des délais donnés par France Télécom n’est respecté.

Free annonce par exemple que pour un dégroupage total, alors que France Télécom se dit capable de le réaliser en 2.4 jours, il faudrait en réalité attendre près de 5 jours pour voir sa ligne dégroupée, soit plus du double.
Cela n’est pas mieux pour le dégroupage partiel, que France Télécom annonce pouvoir fournir en 2.7 jours.
Free affirme devoir attendre en moyenne une dizaine de jours ouvrés après sa demande afin de voir une ligne partiellement dégroupée, les délais n’étant ainsi pas respectés.

Si France Télécom reconnait que dans 5% des cas, ces engagements sont impossibles à tenir, il ne manque pas de rappeller qu’à chaque jour de dépassement par rapport à l’engagement, il verse une indémnité aux opérateurs (qui eux n’en versent pas aux utilisateurs finaux).

Source : ZDNet