Accueil » Actualité » Free Mobile : Bouygues et SFR attaquent Free via l’Arcep

Free Mobile : Bouygues et SFR attaquent Free via l’Arcep

Image 1 : Free Mobile : Bouygues et SFR attaquent Free via l'ArcepFree Mobile

Plus une semaine ne passe sans que la concurrence ne tente une attaque envers Free Mobile. SFR et Bouygues ont adressé leurs relevés de mesure du réseau Free Mobile à l’Arcep.

Xavier Niel l’avait confirmé devant une commission parlementaire, son directeur général l’avait nié, pourtant Bouygues aurait bien procédé à des mesures sur le réseau de Free, tout comme SFR. Ce dernier aurait ainsi fait 3 000 mesures lors de six campagnes dans cinq villes différentes : Paris et dans l’Ouest (ou Free avait annoncé une bonne couverture de son réseau). Ainsi dans des villes comme Caen, Nantes ou Vitré, entre 80 et 97 % des appels passeraient par le réseau d’Orange.

97 % des appels chez Orange à Paris

« Même dans certaines communes réputées couvertes par Free Mobile, les appels ont transité majoritairement voire quasi exclusivement par le réseau en itinérance d’Orange », écrit dans sa lettre envoyée à l’Arcep Philipe Logak, secrétaire général de SFR. Free Mobile traiterait plus de la moitié de ses appels seulement au Havre où le taux d’échec des appels est toutefois proche de 10 %, contre 1 % sur le réseau d’Orange.

Xavier Niel avait avoué que son réseau était « exécrable » à Paris, ce que semblent confirmer les mesures de SFR : le réseau d’Orange y transporterait 97 % des appels. Marseille ne serait pas mieux lotie avec 94 % des appels passant par Orange, selon le Parisien. Une nouvelle campagne de mesures de l’Arcep démarrera dans quelques jours et concernera tous les opérateurs, décidée le 25 janvier dernier par son patron Jean-Ludovic Silicani, elle confirmera ou pas la méthodologie de SFR et Bouygues Telecom.