Accueil » Dossier » Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

1 : Un opérateur en manque d'amour 2 : Free et YouTube : quelques chiffres 3 : L'UFC Que Choisir s'attaque à Free 5 : Un simple problème d'antennes ? 6 : Free contre YouTube : le bras de fer 7 : Quelles solutions ? 8 : En attendant un peu de débit, rions un peu

Free Mobile souffre aussi

Image 1 : Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)Free Mobile n’est donc pas non plus exempt de problèmes constatés par les utilisateurs. Dans les premiers mois, de nombreux utilisateurs ont fait l’expérience d’appels ou de SMS dont le transfert était parfois laborieux, voire qui n’atteignaient jamais le destinataire. Désormais, les plus gros problèmes semblent surtout être constatés au niveau de la 3G.


Depuis le début, un principal coupable est mis en cause dans cette affaire : l’accord itinérance avec Orange, qui permet à Free d’exploiter les antennes de l’opérateur historique pour étendre la couverture de son réseau en France. Malheureusement pour Free, ces antennes ont une capacité limitée, et que ce soit le nouvel arrivant qui en souffre le plus, et par extension ses abonnés. C’est ce que tend à démontrer l’étude publiée par l’UFC Que Choisir, dont les résultats indiquent que les résultats de Free Mobile en itinérance sont presque systématiquement inférieurs aux antennes classiques.


Plus inquiétant, les résultats des mesures effectuées à partir des antennes de Free, s’ils sont généralement meilleurs que ceux obtenus en itinérance, restent bien trop souvent inférieurs à la moyenne des opérateurs concurrents. 

Image 2 : Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

Sommaire :

  1. Un opérateur en manque d'amour
  2. Free et YouTube : quelques chiffres
  3. L'UFC Que Choisir s'attaque à Free
  4. Free Mobile souffre aussi
  5. Un simple problème d'antennes ?
  6. Free contre YouTube : le bras de fer
  7. Quelles solutions ?
  8. En attendant un peu de débit, rions un peu