Accueil » Dossier » Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

1 : Un opérateur en manque d'amour 2 : Free et YouTube : quelques chiffres 3 : L'UFC Que Choisir s'attaque à Free 4 : Free Mobile souffre aussi 5 : Un simple problème d'antennes ? 6 : Free contre YouTube : le bras de fer 7 : Quelles solutions ?

En attendant un peu de débit, rions un peu

Image 1 : Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

Heureusement, le mécontentement des utilisateurs n’a pas été à l’origine que de réactions négatives. Si beaucoup se plaignent, d’autres profitent de leur créativité ou de leur humour pour tourner la marque en dérision, retournant contre elle ses propres problèmes.


Plusieurs parodies, vidéos et autres messages détournent ainsi Free et Free Mobile. On se souviendra par exemple d’une campagne lancée par des freenautes mécontents qui, au moment de résilier leur abonnement, prenaient soin de prendre en photo le carton d’emballage de leur Freebox sur le départ, bardé d’autocollants « I love YouTube ».

Image 2 : Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

Mais c’est sans conteste Free Mobile qui s’attire le plus grand nombre de railleries de la part des internautes : service instable, service client injoignable, tout y passe. Et tous les moyens sont bons pour ridiculiser la marque : vidéos parodiques, publicités détournées, etc. Nul doute qu’après avoir créé autant d’attente, l’arrivée de Free Mobile a finalement créé son lot d’insatisfaits qui se sont fait entendre.

Image 3 : Free Mobile / Free ADSL : la vérité sur les débits (et les soucis)

Bref, je suis chez Free Mobile



Parodie Free Mobile

Sommaire :

  1. Un opérateur en manque d'amour
  2. Free et YouTube : quelques chiffres
  3. L'UFC Que Choisir s'attaque à Free
  4. Free Mobile souffre aussi
  5. Un simple problème d'antennes ?
  6. Free contre YouTube : le bras de fer
  7. Quelles solutions ?
  8. En attendant un peu de débit, rions un peu